Français
This is an unofficial version. If you need an official copy, use the bilingual (PDF) version.

As of March 3, 2024, this is the most current version available.

It is current for the period from April 1, 2016 to December 31, 2023.

Last amendment included: M.R. 221/2015; 20/2016

 
Previous version(s)

Note: Earlier consolidated versions are not available online.

 
Amendments
Amendment Title Registered Published
20/2016 Manitoba Fire Code, amendment 18 Jan. 2016 19 Jan. 2016
221/2015 Manitoba Fire Code, amendment 21 Dec. 2015 22 Dec. 2015
49/2013 Manitoba Fire Code, amendment 15 Apr. 2013 27 Apr. 2013
Search in this regulation
Show provisions with hits.
Submit
         

This search is not case sensitive.


Manitoba Fire Code, M.R. 155/2011

Code de prévention des incendies du Manitoba, R.M. 155/2011

The Fires Prevention and Emergency Response Act, C.C.S.M. c. F80

Loi sur la prévention des incendies et les interventions d'urgence, c. F80 de la C.P.L.M.


Regulation 155/2011
Registered September 2, 2011

bilingual version (HTML)

Règlement 155/2011
Date d'enregistrement : le 2 septembre 2011

version bilingue (HTML)
Adoption of National Fire Code of Canada 2010

1   Subject to the amendments set out in the Schedule, the National Fire Code of Canada 2010, issued by the Canadian Commission on Building and Fire Codes, National Research Council of Canada, is adopted as the fire code for Manitoba.

Adoption du Code national de prévention des incendies — Canada 2010

1   Sous réserve des modifications figurant à l'annexe, le Code national de prévention des incendies — Canada 2010, publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies, Conseil national de recherches du Canada, est adopté à titre de code de prévention des incendies pour le Manitoba.

Repeal

2   The Manitoba Fire Code, Manitoba Regulation 216/2006, is repealed.

Abrogation

2   Le Code de prévention des incendies du Manitoba, R.M. 216/2006, est abrogé.

Coming into force

3   This regulation comes into force on December 1, 2011.

Entrée en vigueur

3   Le présent règlement entre en vigueur le 1er décembre 2011.


SCHEDULE

AMENDMENTS TO THE NATIONAL FIRE CODE OF CANADA 2010

1(1)  Article 1.4.1.2. of Division A is amended by adding the following definitions:

Acceptable means acceptable to the authority having jurisdiction.

Architect means a person who is entitled to engage in the practice of architecture under The Architects Act.

Manitoba Electrical Code means

a)  for municipalities other than The City of Winnipeg, the Manitoba Electrical Code, or

b)  for The City of Winnipeg, the Winnipeg Electrical By-law.

Professional Engineer has the same meaning as in section 1 of The Engineering and Geoscientific Professions Act.

Residential care client means a resident as defined in

a)  the Residential Care Facilities Licensing Regulation, Manitoba Regulation 484/88 R, or

b)  the Child Care Facilities (Other than Foster Homes) Licensing Regulation, Manitoba Regulation 17/99,

Residential care occupancy (Group B, Division 4) means the occupancy or use of a building, or part thereof,

a)  as a residential care facility, other than a host family home, operating under a licence or letter of approval issued under The Social Services Administration Act; or

b)  as a child care facility operating under a licence issued under the Child Care Facilities (Other than Foster Homes) Licensing Regulation, Manitoba Regulation 17/99;

but does not include an occupancy or use that is a treatment occupancy or a detention occupancy.

Service agency means any person, partnership, corporation, association or other organization that services portable fire extinguishers.

1(2)  Article 1.4.1.2. is further amended, in the definition "Major occupancy" by adding "B4 – Residential care occupancies" after "B3 – Care occupancies".

M.R. 49/2013; 221/2015

2(1)  Division B is amended by this section.

2(2)  The following is added after Sentence 1.3.1.1.(1):

2) A reference in this Code to the National Building Code means the National Building Code of Canada 2010, as amended by the Manitoba Building Code.

3) A reference in this Code to the CSA C22.1., Canadian Electrical Code, Part I is deemed to be a reference to the Manitoba Electrical Code.

2(3)  Table 1.3.1.2. is amended

(a) in the Code Reference column for the item "NFPA 10-2007 Portable Fire Extinguisher (except paragraph 4.4.1)", by adding "6.2.1.2.(2)" after "6.2.1.1.(1)"; and

(b) by adding the following in alphanumerical order:

NFPA  720-2009  Standard for the Installation of Carbon Monoxide (CO) Detection and Warning Equipment  2.1.3.9.

ULC CAN/ULC - S532  Standard for the Regulation of the Servicing of Portable Fire Extinguishers  6.2.1.2.(1).

2(3.1)  The following is added after Sentence 2.1.2.1.(1).:

2) Except as otherwise provided in this Code, Group B, Division 4, residential care occupancies shall be treated as if they were classified as, and shall comply with the requirements of Group C – residential occupancies.

2(4)  The following is added after Sentence 2.1.3.7.(2):

3) Service personnel who perform the inspection, maintenance and testing of special fire suppression systems under Article 2.1.3.5. shall be trained in accordance with the applicable standard by the manufacturer or supplier of the special fire suppression system.

4) Service personnel must maintain and supply to the authority having jurisdiction on request documentation of the completion of the training required under Sentence (3).

2(5)  The following is added after Article 2.1.3.8.:

2.1.3.9.  Carbon Monoxide Detectors

1) Carbon monoxide detection and warning equipment shall be installed in a building or a part of a building that is required to be inspected under section 1 of the Fire Safety Inspections Regulation, Manitoba Regulation 73/2007, if a risk of carbon monoxide exposure exists in the building or part of the building.

2) Carbon monoxide detection and warning equipment that is required to be installed under Sentence (1) shall be installed in conformance with NFPA 720-2009 "Standard for the Installation of Carbon Monoxide (CO) Detection and Warning Equipment".

3) A carbon monoxide alarm that is required to be installed under this Article may be battery operated.

4) All installations of carbon monoxide detection and warning equipment must be acceptable to the authority having jurisdiction.

2(6)  The following is added after Sentence 2.6.1.6.(2):

3) Except in a one- or two-family dwelling, every fuel-fired heating system must be inspected annually, by a person acceptable to the authority having jurisdiction, to verify conformance with Sentence (1).

2(7)  The following is added after Article 2.6.3.2.:

2.6.4.  Records

2.6.4.1.  Maintaining Records

1) Written records for all inspections and maintenance required by Section 2.6. for all buildings other than one- or two-family dwellings shall be retained in conformance with Article 2.2.1.2. of Division C.

2(8)  Sentence 2.8.1.1.(1) is amended by striking out "and" at the end of clause (e) and by adding the following after clause (f):

g)  every building containing a residential care occupancy, and

h)  every boarding and lodging house.

2(8.1)  Article 2.8.2.2. is amended in the heading and in Sentence (1) by adding "Residential Care" after "Care", with necessary grammatical changes.

2(9)  The following is added after Sentence 2.8.2.7.(3):

4) For residential care occupancies, a permanently mounted notice must be posted on each floor at the stairway location, requesting that the fire department be notified immediately of any fire, and including the telephone number of the department.

2(10)  Clauses 2.8.3.2.(1)(a) and (b) are replaced with the following:

a)  in day care centres, Group B major occupancies and residential care occupancies, such drills shall be held at least once each month,

b)  in schools attended by children, total evacuation fire drills shall be held at least 10 times in each school year, and where practicable in the opinion of the principal, at least once each month, and

2(11)  The following is added after Section 2.14.:

Section 2.15. Retrofit Requirements

2.15.1.  Residential Care Facilities

2.15.1.1.  Application

1) This Subsection applies to existing buildings of residential care occupancy and buildings that, based on their current use, would be classified as residential care occupancies.

2) Buildings to which this Subsection applies must be retrofitted to conform to this Subsection as follows:

a)  Articles 2.15.1.2., 2.15.1.3. and 2.15.1.5. to 2.15.1.7 shall be complied with on the coming into force of this Subsection;

b)  Article 2.15.1.4. shall be complied with by January 1, 2021;

c)  Articles 2.15.1.8. to 2.15.1.10. shall be complied with by January 1, 2026.

2.15.1.2.  Means of Egress

1) Except as provided in Sentence (2), each floor area shall be served by at least 2 remotely placed means of egress.

2) A particular floor area may be served by a single means of egress if the floor area meets the requirements described in Table 2.15.1.2.

2.15.1.3.  Exit Signage

1) In a building in which more than 4 residential care clients reside, exit signage shall be installed in conformance with the Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011.

2.15.1.4.  Emergency Lighting

1) Emergency lighting shall be provided in conformance with the Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011.

2.15.1.5.  Flame Spread

1) Except for sprinklered buildings, the flame-spread rating of the walls and ceilings in a means of egress must not exceed 150.

2.15.1.6.  Fire Extinguishers

1) Portable fire extinguishers must be installed in each floor area and shall comply with Sentences 2.1.5.1.(2) to (6).

2.15.1.7.  Smoke Alarms

1) Smoke alarms shall be installed in conformance with the Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011.

2) Before January 1, 2021, installation of a smoke alarm in each sleeping room and in each floor area at the egress locations shall be considered to be in conformance with Sentence (1).

3) A smoke alarm referred to in Sentence (2) is permitted to be battery-operated provided that a 10-year battery is used.

2.15.1.8.  Sprinklers

1) Except as provided in Sentences (2) and (3), automatic sprinkler systems shall be installed in conformance with the Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011.

2) An existing sprinkler system that is acceptable to the authority having jurisdiction is deemed to be in conformance with Sentence (1).

3) An automatic sprinkler system is not required if

a)  four or fewer residential care clients reside in the building; and

b)  the licensing authority as defined in The Social Services Administration Act, or the director as defined in The Child and Family Services Act, deems it unnecessary for the building to be sprinklered after having conducted a risk assessment.

2.15.1.9.  Monitored Water Flow

1) Where a fire alarm system is not installed in a building that is sprinklered, the sprinkler system shall be equipped with monitored waterflow alarms in conformance with the Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011.

2.15.1.10.  Fire Alarms

1) In a building in which more than 10 residential care clients reside, fire alarm systems shall be installed in conformance with the Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011.

2) An existing fire alarm system that is acceptable to the authority having jurisdiction is deemed to be in conformance with Sentence (1).

TABLE 2.15.1.2.
Exceptions to Requirements for a Second Means of Egress from a Floor Area
Forming Part of Sentence 2.15.1.2.(2).
Floor area Building Description Condition To Be Met In Floor Area For Second Means Of Egress To Not Be Required
Any floor area above first storey or any basement floor area Any The floor area is used only for building services, laundry or storage.
Any floor area above first storey Any Floor area is served by a fire escape accessible by

a)  a full-length door; or

b)  where it is not practical to properly install a full-length door, a casement window that

i)  has an unobstructed opening of not less than 1100 mm high by 550 mm wide, and

ii)  if the sill height is greater than 900 mm above the floor, is served by an interior stair and landing, the top of which is less than 900 mm below the window sill.

Second storey floor area Any Each bedroom in the floor area is served by a balcony that is accessible by a full-length door.
Floor area above the first storey Building is sprinklered or has not more than 4 residential care clients residing in it Each bedroom in the floor area

a)  is served by a balcony that is accessible by a full-length door; or

b)  have at least one window that

i)  is permanently identified as an emergency exit,

ii)  is openable from the inside without the use of keys, tools or special knowledge and without the removal of sashes or hardware,

iii)  provides an unobstructed opening of not less than 0.35 m2 in area with no dimension less than 380 mm,

iv)  maintains the required opening during an emergency without the need for additional support, and

v)  if the sill height is greater

than 900 mm above the floor, is served by an interior stair and landing, the top of which is less than 900 mm below the window sill.
Basement floor area Any Both of the following conditions are met:

a)  the basement is served by a window that meets the following requirements:

i)  the window is readily accessible and clearly visible,

ii)  no portion of the window is below grade level, except that the sill may be up to 150 mm below grade if there is a window well that provides a clearance of not less than 550 mm in front of the window and the operation of the sash does not reduce this clearance in a manner that would restrict escape in an emergency,

iii)  the window

A)  can be opened,

B)  is hinged to swing on its vertical axis, and

C)  provides an unobstructed

opening of not less than 0.385 m2, with no dimension of less than 500 mm,

D) if the sill height is greater than 900 mm above the floor, is served by an interior stair and landing, the top of which is less than 900 mm below the window sill;

b) the occupants of the building are capable of safely exiting it without assistance in the event of a fire or other life-threatening situation.

2.15.2.  Hospitals and Personal Care Homes

2.15.2.1.  Application

1) This Subsection applies to a building or part thereof that is designated as the following:

a)  a hospital under the Hospitals Designation Regulation, Manitoba Regulation 47/93;

b)  a personal care home under the Personal Care Homes Designation Regulation, Manitoba Regulation 108/2000.

2) Buildings to which this Subsection applies must be retrofitted to conform with Article 2.15.2.2. by January 1, 2026.

2.15.2.2.  Sprinklers

1) Except as provided in Sentences (2), an automatic sprinkler system must be installed in conformance with the Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011.

2) An existing sprinkler system that is acceptable to the authority having jurisdiction is deemed to be in conformance with Sentence (1).

2(12)  The following is added after Sentence 6.2.1.1.(1):

6.2.1.2.  Certification of Servicing Agencies and Personnel

1) Service agencies servicing, recharging or carrying out repair or overhaul of portable fire extinguishers for fee or commercial gain must be certified

a)  in conformance with CAN/ULC - S532, "Standard for the Regulation of the Servicing of Portable Fire Extinguishers" by a testing agency accredited by the Standards Council of Canada, and

b)  by the Transportation of Dangerous Goods Directorate, Transport Canada, where high pressure hydrostatic testing is necessary.

2) Service personnel who perform maintenance, service or testing of portable fire extinguishers shall be trained and certified in accordance with NFPA 10

a)  by a service agency or manufacturer of portable fire extinguishers; or

b)  by successfully completing any other training, program or course accepted by the Fire Commissioner.

2(13)  Article 6.3.1.1. is replaced with the following:

6.3.1.1.  Maintenance of Fire Alarms

1) Fire alarm systems, voice communication systems and system components must be maintained in operating condition at all times.

2(14)  The following is added after Article 6.3.1.4.:

6.3.1.5.  Qualifications of Service Personnel

1) Any person who performs inspections, tests, alterations or maintenance on fire alarm systems, voice communication systems and system components must

a)  have successfully completed the Fire Alarm Technician Certificate Program approved by the Canadian Fire Alarm Association,

b)  have successfully completed any other program or course accepted by the Fire Commissioner,

c)  work under the on-site supervision of a person who has completed the program or course required by clause (a) or (b), or

d)  work with a fire alarm company listed under the Fire Alarm Certificate Service of Underwriters Laboratories of Canada (ULC).

M.R. 221/2015; 20/2016

3(1)  Division C is amended by this section.

3(2)  The following is added after Article 2.2.1.2.:

2.2.1.3.  Plans and Specifications

1) The authority having jurisdiction may require the owner or owner's agent to submit plans and specifications prepared, signed and sealed by an architect or professional engineer skilled in the appropriate section of the work concerned, for an activity, process, product, device or structure, or any part thereof, that is regulated by this Code.

2.2.1.4.  Responsibility of Designer

1) An architect or professional engineer who prepares plans and specifications referred to in Sentence 2.2.1.3.(1) must inspect the completed work and provide the authority having jurisdiction with written assurance that it has been completed in accordance with the plans and specifications.


ANNEXE

MODIFICATIONS AU CODE NATIONAL   DE PRÉVENTION DES INCENDIES — CANADA 2010

1(1)  L'article 1.4.1.2. de la division A est modifié par adjonction, en ordre alphabétique, des définitions suivantes :

Acceptable (acceptable) : acceptable pour l'autorité compétente.

Architecte (architect) : personne autorisée à exercer la profession d'architecte en vertu de la Loi sur les architectes.

Établissement de soins de type résidence supervisée (groupe B, division 4) ((residential care occupancy) (Group B, Division 4)) : usage d'un bâtiment ou de l'une de ses parties pour l'une ou l'autre des fins suivantes :

a)  à titre d'établissement de soins en résidence, autre qu'une résidence de famille hôte, exploité en vertu d'un permis ou d'une lettre d'agrément délivré sous le régime de la Loi sur les services sociaux;

b)  à titre d'établissement d'aide à l'enfant exploité en vertu d'un permis délivré sous le régime du Règlement sur la délivrance de permis aux établissements d'aide à l'enfant (à l'exclusion des foyers nourriciers), R.M. 17/99.

Sont exclus de la présente définition les établissements de traitement ou de détention.

Ingénieur (professional engineer) : s'entend au sens de l'article 1 de la Loi sur les ingénieurs et les géoscientifiques.

Manitoba Electrical Code : s'entend :

a)  dans le cas des autres municipalités que la ville de Winnipeg, du document portant ce titre;

b)  dans le cas de la ville de Winnipeg, de l'arrêté intitulé Winnipeg Electrical By-Law.

Personne recevant des soins en résidence (residential care client) : résident au sens de l'un ou l'autre des règlements suivants :

a)  le Règlement sur la délivrance de permis aux établissements de soins en résidence, R.M. 484/88 R;

b)  le Règlement sur la délivrance de permis aux établissements d'aide à l'enfant (à l'exclusion des foyers nourriciers), R.M. 17/99.

Service d'entretien (service agency) : personne ou organisme, notamment une société en nom collectif, une corporation ou une association, qui fournit des services d'entretien d'extincteurs portatifs.

1(2)  L'article 1.4.1.2. est modifié, dans la définition d'« Usage principal », par adjonction, après « B3 – Établissements de soins », de « B4 – Établissement de soins de type résidence supervisée ».

R.M. 49/2013; 221/2015

2(1)  Le présent article modifie la division B.

2(2)  Il est ajouté, après le paragraphe 1.3.1.1. 1), ce qui suit :

2) Tout renvoi au Code national du bâtiment est considéré comme un renvoi au Code national du bâtiment — Canada 2010, modifié par le Code du bâtiment du Manitoba.

3) Tout renvoi au Code électrique canadien, partie I, CSA C22.1., est considéré comme un renvoi au Manitoba Electrical Code.

2(3)  Le tableau 1.3.1.2. est modifié :

a) dans la colonne intitulée « Renvoi » à l'égard du point « NFPA 10-2007 Portable Fire Extinguishers (sauf la sous-section 4.4.1) », par adjonction, après « 6.2.1.1. 1) », de « 6.2.1.2. 2) »;

b) par adjonction, en ordre alphanumérique, de ce qui suit :

NFPA  720-2009  Standard for the Installation of Carbon Monoxide (CO) Detection and Warning Equipment  2.1.3.9.

ULC CAN/ULC-S532  Réglementation de l'entretien et du rechargement des extincteurs à incendie portables  6.2.1.2. 1)

2(3.1)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.1.2.1. 1), ce qui suit :

2) Sauf disposition contraire du présent Code, les établissements de soins de type résidence supervisée (groupe B, division 4) sont considérés comme des établissements de soins (groupe C) et doivent être conformes aux exigences qui s'y appliquent.

2(4)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.1.3.7. 2), ce qui suit :

3) Le personnel d'entretien qui effectue l'inspection, l'entretien et l'essai des systèmes d'extinction spéciaux en application de l'article 2.1.3.5. doit être formé en conformité avec la norme applicable par le fabricant ou le fournisseur des systèmes.

4) Le personnel d'entretien conserve et fournit à l'autorité compétente, sur demande, les documents attestant l'achèvement de la formation exigée au paragraphe 3).

2(5)  Il est ajouté, après l'article 2.1.3.8., ce qui suit :

2.1.3.9.  Détecteurs de monoxyde de carbone

1) Un détecteur-avertisseur de monoxyde de carbone doit être installé dans tout bâtiment ou toute partie de bâtiment où doit être effectuée une visite en conformité avec l'article 1 du Règlement sur les visites de prévention, R.M. 73/2007, si un risque d'exposition au monoxyde de carbone est présent à cet endroit.

2) Un détecteur-avertisseur de monoxyde de carbone qui doit être installé en vertu du paragraphe 1) l'est en conformité avec la norme NFPA 720-2009, « Standard for the Installation of Carbon Monoxide (CO) Detection and Warning Equipment ».

3) Un avertisseur de monoxyde de carbone qui doit être installé conformément au présent article peut être alimenté par piles.

4) L'installation des détecteurs-avertisseurs de monoxyde de carbone doit être acceptable pour l'autorité compétente.

2(6)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.6.1.6. 2), ce qui suit :

3) Sauf dans les logements unifamiliaux ou bifamiliaux, les systèmes de chauffage à combustible doivent être inspectés annuellement par une personne que l'autorité compétente juge acceptable, afin que soit confirmée leur conformité aux exigences du paragraphe 1).

2(7)  Il est ajouté, après l'article 2.6.3.2., ce qui suit :

2.6.4.  Dossiers

2.6.4.1.  Conservation

1) Les dossiers des inspections et de l'entretien qu'exige l'article 2.6. à l'égard de tous les bâtiments à l'exception des logements unifamiliaux ou bifamiliaux doivent être conservés conformément à l'article 2.2.1.2. de la division C.

2(8)  Le paragraphe 2.8.1.1. 1) est modifié par suppression, à la fin de l'alinéa e), de « et », et par adjonction, après l'alinéa f), de ce qui suit :

g)  dans les bâtiments qui abritent un établissement de soins de type résidence supervisée;

h)  dans les pensions de famille et les maisons de chambres.

2(8.1)  L'article 2.8.2.2. est modifié :

a) dans le titre, par adjonction, après « de soins », de « de type résidence supervisée »;

b) dans le paragraphe 1), par adjonction, après « de soins », de « de type résidence supervisée ».

2(9)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.8.2.7. 3), ce qui suit :

4) Dans les établissement de soins de type résidence supervisée, il faut afficher en permanence, près de l'escalier à chaque étage, un avis demandant que le service d'incendie soit prévenu immédiatement en cas d'incendie et indiquant le numéro de téléphone du service.

2(10)  Les alinéas 2.8.3.2. 1)a) et b) sont remplacés par ce qui suit :

a)  dans les garderies, les usages principaux du groupe B et les établissement de soins de type résidence supervisée, ces exercices doivent être effectués au moins une fois par mois;

b)  dans les écoles fréquentées par des enfants, les exercices avec évacuation complète des locaux doivent être effectués au moins 10 fois pendant chaque année scolaire, soit au moins une fois par mois si le directeur estime la chose pratique;

2(11)  Il est ajouté, après la section 2.14., ce qui suit :

Section 2.15. Exigences — mise à niveau

2.15.1.  Établissements de soins en résidence

2.15.1.1.  Application

1) La présente sous-section s'applique aux établissements de soins de type résidence supervisée existants et aux bâtiments qui, en fonction de leur utilisation courante, seraient classés dans cette catégorie.

2) Les bâtiments auxquels s'applique la présente sous-section doivent être mis à niveau de manière à ce qu'ils soient conformes aux dispositions indiquées ci-dessous, au moment prévu à leur égard :

a)  les articles 2.15.1.2., 2.15.1.3. et 2.15.1.5. à 2.15.1.7., au moment de l'entrée en vigueur de la présente sous-section;

b)  l'article 2.15.1.4., au plus tard le 1er janvier 2021;

c)  les articles 2.15.1.8. à 2.15.1.10., au plus tard le 1er janvier 2026.

2.15.1.2.  Moyens d'évacuation

1) Sauf disposition contraire du paragraphe 2), chaque aire de plancher doit être desservie par au moins deux moyens d'évacuation éloignés l'un de l'autre.

2) Une aire de plancher donnée peut être desservie par un seul moyen d'évacuation si elle est conforme aux exigences visées au tableau 2.15.1.2.

2.15.1.3.  Signalisation d'issue

1) Dans les bâtiments où habitent plus de quatre personnes recevant des soins en résidence, la signalisation d'issue doit être installée conformément au Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 31/2011.

2.15.1.4.  Éclairage de sécurité

1) Un système d'éclairage de sécurité doit être installé conformément au Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 31/2011.

2.15.1.5.  Propagation de la flamme

1) Sauf dans les bâtiments protégés par gicleurs, l'indice de propagation de la flamme des murs et des plafonds des moyens d'évacuation ne doit pas excéder 150.

2.15.1.6.  Extincteurs

1) Des extincteurs portatifs doivent être installés dans chaque aire de plancher conformément aux paragraphes 2.1.5.1. 2) à 6).

2.15.1.7.  Avertisseurs de fumée

1) Les avertisseurs de fumée doivent être installés conformément au Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 31/2011.

2) Avant le 1er janvier 2021, l'installation d'un avertisseur de fumée dans chaque pièce où l'on dort et dans chaque aire de plancher près des portes de sortie est réputée être conforme au paragraphe 1).

3) Les avertisseurs de fumée visés au paragraphe 2) peuvent être alimentés par des piles ayant une durée de vie de 10 ans.

2.15.1.8.  Gicleurs

1) Sous réserve des paragraphes 2) et 3), les systèmes de gicleurs automatiques doivent être installés conformément au Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 31/2011.

2) Les systèmes de gicleurs existants qui sont acceptables pour l'autorité compétente sont réputés être conformes au paragraphe 1).

3) Il n'est pas obligatoire d'installer un système de gicleurs dans le cas suivant :

a)  au plus quatre personnes recevant des soins en résidence habitent dans le bâtiment;

b)  le responsable des permis, au sens de la Loi sur les services sociaux, ou le Directeur, au sens de la Loi sur les services à l'enfant et à la famille, estime, à la suite d'une évaluation des risques, qu'il n'est pas nécessaire que le bâtiment soit protégé par gicleurs.

2.15.1.9.  Alarme de débit d'eau surveillée

1) Si un réseau avertisseur d'incendie n'est pas installé dans un bâtiment protégé par gicleurs, le système de gicleurs doit être muni d'une alarme de débit d'eau surveillée qui est conforme au Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 31/2011.

2.15.1.10.  Avertisseurs d'incendie

1) Dans les bâtiments où habitent plus de 10 personnes recevant des soins en résidence, des réseaux avertisseurs d'incendies doivent être installés conformément au Code du bâtiment du ManitobaR.M. 31/2011.

2) Les réseaux avertisseurs d'incendies que l'autorité compétente juge acceptables sont réputés être conformes au paragraphe 1).

Tableau 2.15.1.2.
Exemption — deuxième moyen d'évacuation depuis les aires de plancher
Faisant partie intégrante du paragraphe 2.15.1.2. 2)
Aire de plancher Genre de bâtiment Condition — exemption à l'obligation d'installer un deuxième moyen d'évacuation depuis les aires de plancher
Aires de plancher au-dessus du premier étage ou toutes les aires de plancher du sous-sol N'importe lequel L'aire de plancher n'est utilisée que pour les installations techniques, le lavage et l'entreposage.
Aires de plancher au-dessus du premier étage N'importe lequel L'aire de plancher est desservie par une sortie de secours à
laquelle donne accès :

a)  une porte pleine grandeur;

b)  s'il n'est pas pratique d'installer convenablement une porte pleine grandeur, une fenêtre à battant qui est conforme à l'exigence suivante :

i)  elle dispose d'une ouverture libre minimale de 1 100 mm de hauteur sur 550 mm de largeur,

ii)  si l'appui de fenêtre est à plus de 900 mm au-dessus du plancher, l'accès à la fenêtre est assuré par un escalier intérieur et un palier don't la partie supérieure est à moins de 900 mm sous l'appui.

Aires de plancher du deuxième étage N'importe lequel Chaque chambre à coucher située dans l'aire de plancher est attenante à un balcon auquel une porte pleine grandeur permet l'accès.
Aires de plancher au-dessus du premier étage Le bâtiment est protégé par gicleurs et il n'héberge pas plus de quatre personnes recevant des soins en résidence Chaque chambre à coucher située dans l'aire de plancher doit être conforme à l'une ou l'autre des exigences suivantes :

a)  elle est attenante à un balcon auquel une porte pleine grandeur permet l'accès;

b)  elle est munie d'au moins une fenêtre qui est conforme à l'exigence suivante :

i)  elle est désignée en permanence comme une sortie de secours,

ii)  elle s'ouvre de l'intérieur sans qu'il soit nécessaire d'avoir des clés, des outils ou des connaissances spécialisées et d'enlever un châssis de fenêtre ou des pièces de quincaillerie,

iii)  elle a une ouverture libre d'au moins 0,35 m2, chaque dimension étant d'au moins 380 mm,

iv)  l'ouverture

exigée est maintenue sans moyen de support supplémentaire en cas de sinistre,

v) si l'appui de fenêtre est à plus de 900 mm au-dessus du plancher, l'accès à la fenêtre est assuré par un escalier intérieur et un palier don't la partie supérieure est à moins de 900 mm sous l'appui.

Aires de plancher du sous-sol N'importe lequel Les deux exigences suivantes doivent être remplies :

a)  l'accès au sous-sol est assuré par un soupirail qui est conforme aux exigences suivantes :

i)  il est situé à un endroit pratique et clairement visible,

ii)  il est entièrement au-dessus du niveau du sol, sauf que l'appui peut être jusqu'à 150 mm au-dessous du niveau du sol si un encadrement assure un dégagement minimal de 550 mm devant le soupirail et le fonctionnement du châssis ne réduit pas le dégagement de manière à rendre l'évacuation difficile en cas de sinistre,

iii)  le soupirail :

A)  peut être ouvert,

B)  est articulé de< manière à s'ouvrir sur son axe vertical,

C) a une ouverture libre d'au moins 0,385 m2, chaque dimension étant d'au moins 500 mm,

D) si l'appui est à plus de 900 mm au-dessus du plancher, l'accès au soupirail est assuré par un escalier intérieur et un palier don't la partie supérieure est à moins de 900 mm sous l'appui;

b) les occupants sont capables de sortir du /p>bâtiment en toute sécurité par eux-mêmes en cas d'incendie ou de tout autre danger grave.

2.15.2.  Hôpitaux et foyers de soins personnels

2.15.2.1.  Application

1) La présente sous-section s'applique aux bâtiments suivants ou à l'une de leurs parties :

a)  les hôpitaux au sens du Règlement sur la désignation d'hôpitaux, R.M. 47/93;

b)  les foyers de soins personnels au sens du Règlement sur la désignation de foyers de soins personnels, R.M. 108/2000.

2) Les bâtiments auxquels s'applique la présente sous-section doivent être mis à niveau de manière à ce qu'ils soient conformes à l'article 2.15.2.2. au plus tard le 1er janvier 2026.

2.15.2.2.  Gicleurs

1) Sauf disposition contraire du paragraphe (2), les systèmes de gicleurs automatiques doivent être installés conformément au Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 31/2011.

2) Les systèmes de gicleurs existants qui sont acceptables pour l'autorité compétente sont réputés être conformes au paragraphe 1).

2(12)  Il est ajouté, après le paragraphe 6.2.1.1. 1), ce qui suit :

6.2.1.2.  Accréditation des services et du personnel d'entretien

1) Les services d'entretien qui effectuent l'entretien, la recharge, la réparation ou la remise en état des extincteurs portatifs contre rémunération ou pour un bénéfice commercial doivent être accrédités :

a)  par un organisme d'essais accrédité par le Conseil canadien des normes conformément à la norme CAN/ULC-S532, « Réglementation de l'entretien et du rechargement des extincteurs à incendie portables »;

b)  par la Direction générale du transport des marchandises dangereuses de Transports Canada lorsqu'il est nécessaire de procéder à un essai hydrostatique à forte pression.

2) Le personnel d'entretien qui effectue l'entretien ou la mise à l'essai des extincteurs portatifs doit être formé et accrédité conformément à la norme NFPA 10 :

a)  soit par un service d'entretien ou un fabriquant d'extincteurs portatifs;

b)  soit en suivant avec succès un autre programme, cours ou formation qu'accepte le commissaire aux incendies.

2(13)  L'article 6.3.1.1. est remplacé par ce qui suit :

6.3.1.1.  Entretien des avertisseurs d'incendie

1) Les réseaux avertisseurs d'incendie, les réseaux de communication phonique et les divers composants de ces systèmes doivent toujours être maintenus en bon état de fonctionnement.

2(14)  Il est ajouté, après l'article 6.3.1.4., ce qui suit :

6.3.1.5.  Qualification du personnel d'entretien

1) Les personnes qui inspectent, mettent à l'essai, modifient ou entretiennent les réseaux avertisseurs d'incendie, les réseaux de communication phonique et leurs composants doivent, selon le cas :

a)  avoir suivi avec succès le Programme de formation sur les systèmes d'alarme d'incendie approuvé par l'Association canadienne d'alarmes d'incendie;

b)  avoir suivi avec succès un autre programme ou cours qu'accepte le commissaire aux incendies;

c)  travailler sous la surveillance immédiate d'une personne qui a suivi un programme ou un cours que vise l'alinéa a) ou b);

d)  travailler pour une compagnie d'alarme d'incendie inscrite au Programme de certification des réseaux avertisseurs d'incendie du Laboratoire des assureurs du Canada.

R.M. 221/2015; 20/2016

3(1)  Le présent article modifie la division C.

3(2)  Il est ajouté, après l'article 2.2.1.2., ce qui suit :

2.2.1.3.  Plans et devis descriptifs

1) L'autorité compétente peut exiger que le propriétaire ou son mandataire présente des plans et des devis descriptifs établis, signés et scellés par un architecte ou un ingénieur spécialisé dans le type de travail à accomplir, à l'égard de la totalité ou d'une partie d'une activité, d'une méthode, d'un produit, d'un dispositif ou d'un ouvrage que régit le présent code.

2.2.1.4.  Responsabilités du concepteur

1) L'architecte ou l'ingénieur qui établit les plans et les devis descriptifs doit inspecter les travaux une fois qu'ils sont terminés et fournir une attestation écrite à l'autorité compétente indiquant qu'ils ont été exécutés conformément aux plans et aux devis descriptifs.