Français
This is an unofficial version. If you need an official copy, use the bilingual (PDF) version.

As of April 13, 2024, this is the most current version available.

 

This is the first version. It has been in effect since January 1, 2024.

Search in this regulation
Show provisions with hits.
Submit
         

This search is not case sensitive.


Manitoba Plumbing Code, M.R. 80/2023

Code de la plomberie du Manitoba, R.M. 80/2023

The Buildings Act, C.C.S.M. c. B93

Loi sur les bâtiments, c. B93 de la C.P.L.M.


Regulation 80/2023
Registered July 7, 2023

bilingual version (HTML)

Règlement 80/2023
Date d'enregistrement : le 7 juillet 2023

version bilingue (HTML)
Adoption of National Plumbing Code of Canada 2020

1   Subject to the amendments set out in the Schedule, the National Plumbing Code of Canada 2020, issued by the Canadian Commission on Building and Fire Codes of the National Research Council of Canada, is adopted as the plumbing code for Manitoba.

Adoption du Code national de la plomberie — Canada 2020

1   Sous réserve des modifications figurant à l'annexe, le Code national de la plomberie — Canada 2020, publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies du Conseil national de recherches du Canada, est adopté à titre de code de la plomberie pour le Manitoba.

No substitution

2   Subject to The Buildings Act, no code issued by the Canadian Commission on Building and Fire Codes of the National Research Council of Canada as a substitution or replacement of the National Plumbing Code of Canada 2020 is adopted in Manitoba.

Non-application

2   Sous réserve de la Loi sur les bâtiments, les codes publiés par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies du Conseil national de recherches du Canada en remplacement du Code national de la plomberie — Canada 2020 ne s'appliquent pas au Manitoba.

Repeal

3   The Manitoba Plumbing Code, Manitoba Regulation 32/2011, is repealed.

Abrogation

3   Le Code de la plomberie du Manitoba, R.M. 32/2011, est abrogé.

Coming into force

4   This regulation comes into force on January 1, 2024.

Entrée en vigueur

4   Le présent règlement entre en vigueur le 1er janvier 2024.


SCHEDULE

(Section 1)

AMENDMENTS TO THE NATIONAL PLUMBING CODE OF CANADA 2020

1(1)  Division A is amended by this section.

1(2)  Sentence 1.4.1.2.(1) is amended

(a) by adding the following definitions in alphabetical order:

Authority having jurisdiction means the governmental body responsible for the enforcement of any part of this Code or the official or agency designated by that body to exercise such function.

Equal flow configuration means, in respect of a drain water heat recovery unit, a configuration that pre-heats both the cold and hot water supplied to the shower or showers from which the drain water heat recovery unit receives drain water.

Historic building means a building that has been designated as a heritage site or a municipal heritage site under The Heritage Resources Act.

Non-potable system has the same meaning as in subsection 1(1) of The Drinking Water Safety Act.

Passenger station means a building in which passengers may board and alight from a mode of public transportation.

Unequal flow configuration means, in respect of a drain water heat recovery unit, a configuration that pre-heats the cold or the hot water supplied to the shower or showers from which the drain water heat recovery unit receives drain water, but not both.

(b) by replacing the definition "Potable" with the following:

Potable means water that complies with the drinking water quality standards established in The Drinking Water Safety Act and the regulations made under that Act.

1(3)  The following is added after Subsection 1.5.2.:

1.5.3.  Provincial Codes

1.5.3.1.  Building Code

1) A reference in this Code to the National Building Code of Canada, the National Building Code or the NBC is deemed to be a reference to the most recent version of the Manitoba Building Code made under The Buildings Act.

1.5.3.2.  Plumbing Code

1) A reference in this Code to the National Plumbing Code of Canada, the National Plumbing Code or the NPC is deemed to be a reference to the most recent version of the Manitoba Plumbing Code made under The Buildings Act.

2(1)  Division B is amended by this section.

2(2)  Table 1.3.1.2. is amended by adding the following in alphanumerical order:

CSA B55.1:20 Test method for measuring efficiency and pressure loss of drain water heat recovery units 2.4.11.1.
CSA B55.2:20 Drain water heat recovery units 2.4.11.1.
CSA CAN/CSA B128.3:12 (R2021) Performance of non-potable water treatment systems 2.7.1.1.(6)
NSF/ANSI NSF/ANSI 41-2018 Non-Liquid Saturated Treatment Systems 2.7.3.1.(1)

2(3)  The following is added after Article 2.2.1.6.:

2.2.1.7.  Equipment and Materials Used in Plumbing Systems

1) Materials and equipment used in a plumbing system shall

a)  be certified and approved by an organization accredited by the Standards Council of Canada as a certification body, and

b)  bear evidence of having been accepted in the manner authorized by that organization.

2(4)  The following is added after Sentence 2.2.10.6.(7):

8) Sentence (2) does not apply to a historic fixture in a historic building, but if such a fixture is replaced with a fixture that does not have historical importance, then the replacement fixture shall comply with Sentence (2).

2(5)  The following is added after Sentence 2.4.4.3.(4):

5) The size of each floor drain or trap that serves an interceptor in a vehicle garage, car parking garage, car wash or a similar type building shall not be less than 4 inches.

2(6)  The following is added after Subsection 2.4.10.:

2.4.11.  Drain Water Heat Recovery

2.4.11.1.  Drain Water Heat Recovery Units

1) Drain water heat recovery units shall conform to CSA B55.2, "Drain water heat recovery units".

2) The efficiency and pressure loss of a drain water recovery unit shall be determined in conformance with CSA B55.1, "Test method for measuring efficiency and pressure loss of drain water heat recovery units".

3) The efficiency of a drain water heat recovery unit, when tested in accordance with Sentence (1), shall be not less than 42%.

4) The potable water-side pressure loss of a drain water heat recovery unit, when tested in accordance with Sentence (1), shall be not more than

a)  20.7 kPa if it is used to supply water to two showers or less in an equal flow configuration, or three showers or less in an unequal flow configuration, and

b)  13.8 kPa if it is used to supply water to more than two showers in an equal flow configuration, or more than three showers in an unequal flow configuration.

2(7)  The following is added after Sentence 2.6.1.6.(5):

6) If its installation has been pre-approved in writing by the authority having jurisdiction, a fixture that does not conform to this Article may be installed in a historic building, a care or detention occupancy or a passenger station.

2(8)  The following is added after Sentence 2.7.1.1.(5):

6) Every non-potable system that is installed shall

a)  comply with CSA B128.3, "Performance of non-potable water treatment systems", and

b)  be designed and certified by a professional engineer, as defined in The Engineering and Geoscientific Professions Act, and its design, fabrication and installation must be in accordance with CSA B128.1, "Design and installation of non-potable water systems".

2(9)  The following is added after Subsection 2.7.2.:

2.7.3.  Non-Liquid Saturated Treatment Systems (Composting Toilets)

2.7.3.1.  Composting Toilets

1) A non-liquid saturated treatment system (composting toilets) shall be designed and fabricated in accordance with NSF/ANSI 41, "Non-Liquid Saturated Treatment Systems".

2.7.3. 2. Installation

1) The installation of a non-liquid saturated treatment system (composting toilets) shall be

a)  pre-authorized in writing by the authority having jurisdiction, and

b)  in accordance with the manufacturer's instructions.


ANNEXE

(article 1)

MODIFICATIONS AU CODE NATIONAL DE LA PLOMBERIE — CANADA 2020

1(1)  Le présent article modifie la division A.

1(2)  Le paragraphe 1.4.1.2. 1) est modifié :

a) par adjonction, en ordre alphabétique, des définitions suivantes :

Autorité compétente (authority having jurisdiction) : organisme gouvernemental responsable de l'application de toute partie du CNP ou mandataire ou agence désignés par cet organisme pour exercer cette fonction.

Bâtiment historique (historic building) : bâtiment désigné à titre de site du patrimoine ou de site municipal du patrimoine en vertu de la Loi sur les richesses du patrimoine.

Configuration à débits égaux (equal flow configuration) : configuration permettant de préchauffer à la fois l'eau froide et l'eau chaude alimentant la douche ou les douches à partir desquelles le récupérateur de chaleur des eaux grises reçoit les eaux évacuées.

Configuration à débits inégaux (unequal flow configuration) : configuration permettant de préchauffer soit l'eau froide, soit l'eau chaude alimentant la douche ou les douches à partir desquelles le récupérateur de chaleur des eaux grises reçoit les eaux évacuées.

Réseau d'eau non potable (non-potable system) : s'entend au sens du paragraphe 1(1) de la Loi sur la qualité de l'eau potable.

Station pour passagers (passenger station) : bâtiment où les passagers peuvent monter dans un véhicule de transport en commun ou en descendre.

b) par substitution, à la définition de « potable », de ce qui suit :

Potable (potable) : eau conforme aux normes de qualité prévues à l'égard de l'eau potable par la Loi sur la qualité de l'eau potable et ses règlements.

1(3)  Il est ajouté, après la sous-section 1.5.2., ce qui suit :

1.5.3.  Codes provinciaux

1.5.3.1.  Code du bâtiment

1)Tout renvoi au Code national du bâtiment — Canada, au Code national du bâtiment ou au CNB est réputé être un renvoi à la version la plus récente du Code du bâtiment du Manitoba pris en vertu de la Loi sur les bâtiments.

1.5.3.2.  Code de la plomberie

1)Tout renvoi au Code national de la plomberie — Canada ou au CNP est réputé être un renvoi à la version la plus récente du Code de la plomberie du Manitoba pris en vertu de la Loi sur les bâtiments.

2(1)  Le présent article modifie la division B.

2(2)  Le tableau 1.3.1.2. est modifié par adjonction, en ordre alphanumérique, de ce qui suit :

CSA B55.1:20 Méthode d'essai pour la mesure de l'efficacité et de la perte de charge des récupérateurs de chaleur des eaux grises 2.4.11.1.
CSA B55.2:20 Récupérateurs de chaleur des eaux grises 2.4.11.1.
CSA CAN/CSA B128.3:12 (C2021) Performances des systèmes de réutilisation de l'eau potable 2.7.1.1. 6)
NSF/ANSI NSF/ANSI 41-2018 Non-Liquid Saturated Treatment Systems 2.7.3.1. 1)

2(3)  Il est ajouté, après l'article 2.2.1.6., ce qui suit :

2.2.1.7.  Matériaux et équipements utilisés dans les installations de plomberie

1)Les matériaux et équipements utilisés dans une installation de plomberie doivent :

a)  être certifiés et approuvés par un organisme accrédité par le Conseil canadien des normes à titre d'organe d'homologation;

b)  porter une mention indiquant qu'ils ont été acceptés et qu'ils revêtent la forme autorisée par l'organisme.

2(4)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.2.10.6. 7), ce qui suit :

8)Le paragraphe 2) ne s'applique pas aux appareils sanitaires historiques d'un bâtiment historique; toutefois, si un tel appareil sanitaire est remplacé par un autre sans valeur historique, l'appareil sanitaire de remplacement doit être conforme aux exigences du paragraphe 2).

2(5)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.4.4.3. 4), ce qui suit :

5)Le diamètre de chaque drain de sol ou siphon qui alimente un séparateur dans un garage de véhicules, un garage servant de parc de stationnement, un lave-auto ou tout autre bâtiment du même genre ne doit pas être inférieur à 4 po.

2(6)  Il est ajouté, après la sous-section 2.4.10., ce qui suit :

2.4.11.  Récupération de chaleur des eaux grises

2.4.11.1.  Récupérateurs de chaleur des eaux grises

1)Les récupérateurs de chaleur des eaux grises doivent être conformes à la norme CSA B55.2, « Récupérateurs de chaleur des eaux grises ».

2)L'efficacité et la perte de charge des récupérateurs de chaleur des eaux grises doivent être déterminées en conformité avec la norme CSA B55.1, « Méthode d'essai pour la mesure de l'efficacité et de la perte de charge des récupérateurs de chaleur des eaux grises ».

3)Lorsque des essais sont effectués conformément au paragraphe 1), le taux d'efficacité minimal des récupérateurs de chaleur des eaux grises est fixé à 42 %.

4)Lorsque des essais sont effectués conformément au paragraphe 1), la perte de charge maximale — côté eau potable — des récupérateurs de chaleur des eaux grises est fixée à :

a)  20,7 kPa, s'ils sont utilisés pour approvisionner en eau deux douches ou moins d'un réseau ayant une configuration à débits égaux ou trois douches ou moins d'un réseau ayant une configuration à débits inégaux;

b)  13,8 kPa, s'ils sont utilisés pour approvisionner en eau plus de deux douches d'un réseau ayant une configuration à débits égaux ou plus de trois douches d'un réseau ayant une configuration à débits inégaux.

2(7)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.6.1.6. 5), ce qui suit :

6)Un appareil sanitaire qui n'est pas conforme aux exigences du présent article peut être installé dans un bâtiment historique, un établissement de soins ou de détention ou une station pour passagers lorsque l'autorité compétente en a préautorisé l'installation par écrit.

2(8)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.7.1.1. 5), ce qui suit :

6)Les réseaux d'eau non potable installés doivent être :

a)  conformes à la norme CSA B128.3, « Performances des systèmes de réutilisation de l'eau non potable »;

b)  conçus et certifiés par un ingénieur au sens de la Loi sur les ingénieurs et les géoscientifiques et leur conception, leur fabrication et leur installation doivent être conformes à la norme CSA B128.1, « Conception et installation des réseaux d'eau non potable ».

2(9)  Il est ajouté, après la sous-section 2.7.2., ce qui suit :

2.7.3.  Systèmes de traitement par saturation des matières non liquides (toilettes à compostage)

2.7.3.1.  Toilettes à compostage

1)Les systèmes de traitement par saturation des matières non liquides (toilettes à compostage) doivent être conçus et fabriqués en conformité avec la norme NSF/ANSI 41, « Non-Liquid Saturated Treatment Systems ».

  2.7.3.2. Installation

1)L'installation des systèmes de traitement par saturation des matières non liquides (toilettes à compostage) doit :

a) être préautorisée par écrit par l'autorité compétente;

b) être conforme aux directives du fabricant.