Français
This is an unofficial version. If you need an official copy, use the bilingual (PDF) version.

As of April 20, 2024, this is the most current version available.

 

This is the first version. It has been in effect since January 1, 2024.

Search in this regulation
Show provisions with hits.
Submit
         

This search is not case sensitive.


Manitoba Building Code, M.R. 78/2023

Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 78/2023

The Buildings Act, C.C.S.M. c. B93

Loi sur les bâtiments, c. B93 de la C.P.L.M.


Regulation 78/2023
Registered July 7, 2023

bilingual version (HTML)

Règlement 78/2023
Date d'enregistrement : le 7 juillet 2023

version bilingue (HTML)
Adoption of National Building Code of Canada 2020

1   Subject to the amendments set out in the Schedule to this regulation, the National Building Code of Canada 2020, issued by the Canadian Commission on Building and Fire Codes of the National Research Council of Canada, is adopted as the building code in Manitoba.

Adoption du Code national du bâtiment — Canada 2020

1   Sous réserve des modifications figurant à l'annexe du présent règlement, le Code national du bâtiment — Canada 2020, publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies du Conseil national de recherches du Canada, est adopté à titre de code du bâtiment pour le Manitoba.

No substitution

2   Subject to The Buildings Act, no code issued by the Canadian Commission on Building and Fire Codes of the National Research Council of Canada, as a substitution or replacement of the National Building Code of Canada 2020 is adopted in Manitoba.

Non-application

2   Sous réserve de la Loi sur les bâtiments, les codes publiés par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies du Conseil national de recherches du Canada en remplacement du Code national du bâtiment — Canada 2020 ne s'appliquent pas au Manitoba.

Adoption of ventilation standard

3   The provisions of sections 3, 3.1, 4 and 4.1 of The Smoking and Vapour Products Control Act requiring a separate ventilation system in a tobacconist or vapour products shop, or in a room designated as a smoking room, an e-cigarette use room or a combined smoking and e-cigarette use room under that Act, are adopted as building construction standards in Manitoba.

Adoption des normes de ventilation

3   Les dispositions des articles 3, 3.1, 4 et 4.1 de la Loi sur la réglementation de l'usage du tabac et du cannabis et des produits servant à vapoter exigeant un système de ventilation distinct dans les débits de tabac ou de produits servant à vapoter, ou dans les endroits désignés à titre de fumoir, de pièce où il est permis de vapoter ou de fumoir et de pièce où il est permis de vapoter en vertu de cette loi, sont adoptées en tant que normes de construction applicables au Manitoba.

Transitional amendments

4   Subsections 2(3) to (5) of the Schedule to this regulation are repealed on the day before the date that a new edition of the National Building Code of Canada, issued by the Canadian Commission on Building and Fire Codes of the National Research Council of Canada, is adopted as the building code in Manitoba under section 3 of The Buildings Act.

Modifications transitoires

4   Les paragraphes 2(3) à (5) de l'annexe du présent règlement sont abrogés la veille de l'adoption, à titre de code du bâtiment pour le Manitoba en vertu de l'article 3 de la Loi sur les bâtiments, d'une nouvelle édition du Code national du bâtiment — Canada, publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies du Conseil national de recherches du Canada.

Repeal

5   The Manitoba Building Code, Manitoba Regulation 31/2011, is repealed.

Abrogation

5   Le Code du bâtiment du Manitoba, R.M. 31/2011, est abrogé.

Coming into force

6   This regulation comes into force on January 1, 2024.

Entrée en vigueur

6   Le présent règlement entre en vigueur le 1er janvier 2024.


SCHEDULE

(Section 1)

AMENDMENTS TO THE NATIONAL BUILDING CODE OF CANADA 2020

1(1)  Division A is amended by this section.

1(2)  Sentence 1.1.1.1.(3) is repealed.

1(3)  Article 1.3.3.1. is replaced with the following:

1.3.3.1.  Application of Parts 1, 7 and 8

1) Subject to Subsections 1.3.5. and 1.3.6. of Division A, Parts 1, 7 and 8 of Division B apply to all buildings described in Article 1.1.1.1.

1(4)  Clause 1.3.3.5.(1)(b) is amended by striking out "used" and substituting "more than 600 m2 in building area or more than 3 storeys in building height used".

1(5)  The following is added after Subsection 1.3.4.:

1.3.5.  Limited Application to Existing Buildings

1.3.5.1.  Alterations and Repairs

1) This Code applies to the part of an existing building that is altered or repaired. If, in the opinion of the authority having jurisdiction, the alteration will affect the level of life safety of a part of the existing building not altered or repaired, those parts of the existing building shall be improved to comply with this Code as required by the authority having jurisdiction.

2) If a building is altered or repaired, the level of life safety and building performance shall not be decreased.

1.3.5.2.  Demolition

1) This Code applies to the work involved in demolishing the whole or any part of a building and to the work required to correct a deficiency in any part of the building remaining after demolition.

1.3.5.3.  Damaged Building

1) This Code and the Manitoba Fire Code apply to the work necessary to reconstruct an existing building that is damaged by fire or other cause.

1.3.5.4.  Unsafe Condition

1) This Code and the Manitoba Fire Code apply to the work necessary to correct an unsafe condition in or near a building.

1.3.5.5.  Change in Occupancy

1) This Code applies to a building or the parts of a building affected by a change to the major occupancy of the building or part of the building.

1.3.6.  Exclusions

1.3.6.1.  Exclusions from this Code

1) This Code does not apply to

a)  public works located on a public way,

b)  a public utility tower or pole, or a television, radio or other communication tower or aerial, except for loads resulting from a tower, pole or aerial being located on or attached to a building,

c)  a flood control and hydro-electric dam and structures or mechanical or other equipment and appliances related to the dam not specifically referred to in this Code,

d)  a building that is not greater than 10 m2 in building area that, in the opinion of the authority having jurisdiction, does not create a hazard, or

e)  a farm building that has a building area not exceeding 600 m2.

1(6)  Sentence 1.4.1.2.(1) is amended by adding the following definitions in alphabetical order:

Addition means a space that is added to an existing building that increases the building area.

Architect means a person who is entitled to engage in the practice of architecture under The Architects Act.

Building envelope means the components of a building that separate heated space from unheated space, or that are in contact with the exterior air or the ground.

Manitoba Electrical Code means

a)  for municipalities other than the City of Winnipeg, the most recent version of the Manitoba Electrical Code made under The Manitoba Hydro Act, or

b)  for the City of Winnipeg, the most recent version of The Winnipeg Electrical By-law adopted by the City of Winnipeg, or any replacement of that by-law.

Manitoba Fire Code means the most recent version of the Manitoba Fire Code made under The Fires Prevention and Emergency Response Act.

Pedestrian entrance means an entrance used by persons to enter a building for the purposes of accessing the facility or services in the building. A pedestrian entrance includes a public entrance and an employee entrance, but does not include a service entrance or loading dock.

Professional Engineer has the same meaning as in section 1 of The Engineering and Geoscientific Professions Act.

Temporary building means a building placed at a particular location for the period authorized by the authority having jurisdiction. If the building is not removed on or before the end of the authorized period, it is considered to be a new building for the purposes of this Code.

1(7)  The following is added after Subsection 1.5.2.:

1.5.3.  Provincial Codes

1.5.3.1.  Building Code

1) A reference in this Code to the National Building Code of Canada, the National Building Code or the NBC is deemed to be a reference to the most recent version of the Manitoba Building Code made under The Buildings Act.

1.5.3.2.  Electrical Code

1) A reference in this Code to the CSA C22.1, "Canadian Electrical Code, Part I" is deemed to be a reference to the Manitoba Electrical Code.

1.5.3.3.  Energy Code

1) A reference in this Code to the National Energy Code of Canada for Buildings, the National Energy Code for Buildings or the NECB is deemed to be a reference to the most recent version of the Manitoba Energy Code for Buildings made under The Buildings Act.

1.5.3.4.  Fire Code

1) A reference in this Code to the National Fire Code of Canada, the National Fire Code or the NFC is deemed to be a reference to the Manitoba Fire Code.

1.5.3.5.  Plumbing Code

1) A reference in this Code to the National Plumbing Code of Canada, the National Plumbing Code or the NPC is deemed to be a reference to the most recent version of the Manitoba Plumbing Code made under The Buildings Act.

2(1)  Division B is amended by this section.

2(2)  Table 1.3.1.2. is amended by adding the following in alphanumerical order:

UL UL 2034-2017 Single and Multiple Station Carbon Monoxide Alarms 6.9.3.2.(2)(c)(i)
CAN/ULC CAN/ULC-
S538:2020
Standard for Single and Multiple Station Carbon Monoxide Alarms for Non-Residential Applications 6.9.3.2.(2)(c)(ii)

2(3)  The following is added after Sentence 2.2.1.13.(1):

2) Sentence (1) does not apply to unoccupied high humidity horticultural facilities where agricultural products are stored.

2(4)  The following is added after Sentence 2.2.5.1.(3):

4) A farm building that is used for poultry or egg production does not require emergency lighting in areas intended for poultry or egg production.

2(5)  Sentence 2.2.7.5.(2) is replaced with the following:

2) Sentence (1) does not apply to a floor area that contains a Group G, Division 2 or 3 major occupancy if exits are placed along the perimeter and the exits are not more than 60 m apart measured along the perimeter.

2(6)  Sentence 3.2.4.1.(5) is replaced with the following:

5) A fire alarm system is not required in a building containing not more than 4 dwelling units and no other occupancy.

2(7)  Sentence 3.2.4.10.(2) is amended by striking out "and" at the end of Clause (e), adding "and" at the end of Clause (f) and adding the following after Clause (f):

g)  suites and rooms not located within a suite in portions of buildings classified as Group C major occupancy. (See also Article 3.2.4.20. for Smoke Alarms.)

2(8)  Sentence 3.2.4.19.(1) is replaced with the following:

1) Visible signal devices shall be installed in addition to alarm signals in all buildings.

2(9)  Article 3.2.5.12. is amended

(a) in Sentence (2), by striking out "or" at the end of Clause (a), adding "or" at the end of Clause (b) and adding the following after Clause (b):

c)  in a building of care occupancy that

i)  is not being newly constructed,

ii)  has not more than 25 total occupants residing in it, and

iii)  is not more than 3 storeys in building height.

(b) by replacing Clause (3)(b) with the following:

b)  in a building of care occupancy or an existing building of residential occupancy that contains a home-type care occupancy, provided

i)  it contains not more than 2 suites of care occupancy or home-type care occupancy,

ii)  it has not more than 5 residents throughout in a care occupancy or has sleeping accommodation for not more than 4 residents receiving care throughout in a home-type care occupancy, and

iii)  a 30-minute water supply can be met, and

2(10)  Article 3.4.6.5. is amended by replacing Sentence (1) with the following:

1) Stairways and ramps shall have handrails on both sides.

2(11)  Sentence 3.8.2.1.(1) is amended by striking out "and" at the end of Clause (b), adding "and" at the end of Clause (c) and adding the following after Clause (c):

d)  construction camps.

2(12)  Article 3.8.2.2. is amended by adding the following after Sentence (4):

5) If an alteration to an existing building is undertaken and it is not practical to comply with Sentence (1) in respect of every applicable entrance, in the opinion of the authority having jurisdiction, then at least one pedestrian entrance shall be barrier-free.

2(13)  Sentence 4.2.2.3.(1) is amended by striking out "qualified person" and substituting "qualified person responsible to the designer".

2(14)  Sentence 4.2.5.4.(1) is amended by adding "by a professional engineer" after "prepared".

2(15)  Article 6.9.3.1. is amended

(a) in Sentence (1), in the part before Clause (a), by striking out "a care occupancy containing sleeping rooms not within a suite" and substituting "a care, treatment or detention occupancy containing sleeping rooms not within a suite";

(b) in Sentence (2), by striking out "and" at the end of Clause (c), adding "and" at the end of Clause (d) and adding the following after Clause (d):

e)  be interconnected to the smoke alarms, if a smoke alarm is required under Article 3.2.4.20.

(c) in Sentence (3), in the part before Clause (a), by striking out "or in a suite of care occupancy" and substituting ", a suite of care occupancy, a suite of treatment occupancy or a suite of detention occupancy";

(d) in Sentence (4), in the part before Clause (a), by striking out "nor in a suite of care occupancy" and substituting ", a suite of care occupancy, a suite of treatment occupancy or a suite of detention occupancy"; and

(e) in Sentence (5), in the part before Clause (a), by striking out "or suite of care occupancy" and substituting ", suite of care occupancy, suite of treatment occupancy or suite of detention occupancy".

2(16)  The following is added after Article 6.9.3.1.:

6.9.3.2.  Carbon Monoxide Alarms — Other Occupancies

1) A building subject to this Part, but that is not subject to Article 6.9.3.1., that also contains a fuel-burning appliance or a storage garage shall have a CO alarm installed

a)  in the same room as any permanently installed fuel burning appliance,

b)  in the floor area, adjacent to a room containing a permanently installed fuel burning appliance, within 5 m of the door, measured following corridors and doorways,

c)  centrally located on every storey, and

d)  in the floor area adjacent to a storage garage on every storey that is adjacent to a storage garage.

2) CO alarms required by this Article shall

a)  be mechanically fixed at the manufacturer's recommended height, or in the absence of specific instructions, on or near the ceiling,

b)  have no disconnect switch between the overcurrent device and the CO alarm, where the CO alarm is powered by the electrical system serving the suite, and

c)  alarm at, or below, thresholds

i)  specified by UL 2034, or

ii)  specified by CAN/ULC-S538,

3) Buildings are permitted to be equipped with CO detectors in lieu of CO alarms, provided the CO detectors

a)  are capable of independently sounding audible signals, and

b)  form part of the fire alarm system.

4) CO detectors permitted to be installed in lieu of CO alarms as stated in Sentence (3) are permitted to sound localized alarms within individual suites, and need not sound an alarm throughout the rest of the building.

2(17)  Article 9.10.2.2. is amended

(a) in the part of Clause (2)(b) before subclause (i), by replacing "Sentences 3 and (4)" with "Sentences (3) to (4.1)"; and

(b) by adding the following after Sentence (4):

4.1) A sprinkler system need not be provided in accordance with Sentence (2) where

a)  the building is not being newly constructed,

b)  the building undergoes a change in occupancy classification to a home-type care occupancy,

c)  the building has sleeping accommodation for not more than 4 residents receiving care,

d)  the building is equipped with emergency lighting conforming with Article 9.9.12.3.,

e)  the building is equipped with portable extinguishers in conformance with the Manitoba Fire Code,

f)  the first storey and each of the other floor areas in the building, including the basement, are served by at least 2 remotely placed means of egress, or by a single means of egress if the floor area meets the requirements described in Table 9.10.2.2., and

g)  if electromagnetic locks that do not incorporate latches, pins or other similar devices to keep the door in the closed position are installed, they must conform with Sentence 3.4.6.16.(5).

4.2) Sentence 9.10.18.2.(1) does not apply to a building that conforms with Sentence (4.1).

Table 9.10.2.2.

Exceptions to Requirements for a Second Means of Egress from a Floor Area
Forming Part of Sentence 9.10.2.2.(4.1)
Floor area Condition to be met in floor area for
second means of egress to not be required
Any floor area above first storey or any basement floor area The floor area is used only for building services, laundry or storage.
Floor area above the first storey Each bedroom in the floor area
a) is served by a balcony that is accessible by a full-length door, or
b) has at least one window that

i) is permanently identified as an emergency exit,

ii) is openable from the inside without the use of keys, tools or special knowledge and without the removal of sashes or hardware,

iii) provides an unobstructed opening of not less than 0.35 m2 in area with no dimension less than 380 mm,

iv) maintains the required opening during an emergency without the need for additional support, and

v) if the sill height is greater than 900 mm above the floor, is served by an interior stair and landing, the top of which is less than 900 mm below the window sill.

Basement floor area Both of the following conditions are met:
a) the basement is served by a window that meets the following requirements:

i) the window is readily accessible and clearly visible,

ii) no portion of the window is below grade level, except that the sill may be up to 150 mm below grade if there is a window well that provides a clearance of not less than 550 mm in front of the window and the operation of the sash does not reduce this clearance in a manner that would restrict escape in an emergency,

iii) the window

A) can be opened,

B) is hinged to swing on its vertical axis, and

C) provides an unobstructed opening of not less than 0.385 m2, with no dimension of less than 500 mm, and

iv) if the sill height is greater than 900 mm above the floor, the window is served by an interior stair and landing, the top of which is less than 900 mm below the window sill, and

b) the occupants of the building are capable of safely exiting it without assistance in the event of a fire or other life-threatening situation.

2(18)  Sentence 9.10.9.18.(3) is replaced with the following:

3) A storage garage that serves only the dwelling unit to which it is attached or in which it is built shall be considered as part of that dwelling unit and

a)  shall be separated from other occupancies by a vertical assembly with a fire-resistance rating of not less than 45 min, and

b)  where there is an occupancy above the storage garage, that occupancy shall be separated from the storage garage by an assembly with a fire-resistance rating of not less than 1 h.

2(19)  Sentence 9.10.18.2.(5) is replaced with the following:

5) A fire alarm is not required in a building containing not more than 4 dwelling units and no other occupancy.

2(20)  The following Subsection is added after Subsection 9.10.19.:

9.10.19.A.  Heat Sensors in Storage Garages

9.10.19.A.1.  Heat Sensors Required in Storage Garages

1) A fixed temperature heat sensor shall be installed in each storage garage that is within, part of or attached to a dwelling unit.

2) A fixed temperature heat sensor required under Sentence (1) shall be

a)   installed on the ceiling of the storage garage or, if the storage garage has no ceiling, on the bottom of a ceiling joist within the storage garage,

b)  installed by permanent connections to an electrical circuit and have no disconnect switch between the overcurrent device and sensor, and

c)  wired so that the activation of the sensor will cause all smoke alarms required to be within the dwelling unit under Articles 9.10.19.1. and 9.10.19.2. to sound.

2(21)  Clause 9.12.2.2.(7)(c) is replaced with the following:

c)  where the distance from finished ground level to the underside of the joist is not more than 1 300 mm and the supports are provided with lateral resistance,

2(22)  The following is added after Subsection 9.14.6.:

9.14.7.  Drainage of House Foundation in Fine-grain Soil

9.14.7.1.  Exterior of Foundation Walls

1) Where a drainage connection is to the inside of the building, it shall be made by placing a non-perforated pipe through the footing at the exterior of the wall and shall be installed in one continuous length to the sump pit.

9.14.7.2.  Drainage

1) Perimeter drain pipe or tile shall drain to a sewer, an approved drainage ditch or a dry well through connections around the foundation that are spaced no more than 15 m apart.

9.14.7.3.  Connections

1) Connections required in Article 9.14.7.2. leading to a sewer, drainage ditch or dry well shall

a)  be made of a straight, non-porous drain pipe in a continuous length from the exterior of the footing leading to a catch basin or sump, and

b)  have a minimum fall of 1 in 50.

9.14.7.4.  Perforated Pipe

1) Perforated pipe shall be laid with the perforations down.

2) Perforated pipe may be connected with couplings.

2(23)  The following is added after Subsection 9.28.6.:

9.28.7.  Stucco Application for Single-family, Two-family and Row Housing

9.28.7.1.  Two Coat Application for Single-family, Two-family and Row Housing

1) Despite Subsection 9.28.6., this Subsection applies to single-family dwellings, two-family dwellings and row housing.

9.28.7.2.  Low Temperature Conditions

1) The base for stucco shall be maintained above freezing.

2) Stucco shall be maintained at a temperature of not less than 4°C during application and for not less than 48 h afterwards.

9.28.7.3.  Number of Coats and Total Thickness

1) Stucco shall be applied with at least one base coat and one finish coat, providing a total thickness of not less than 15 mm, measured from the face of the wall sheathing paper or the face of the masonry where no lath is used.

9.28.7.4.  First Coat

1) The first coat shall be not less than 9 mm thick, measured from the face of the wall sheathing paper or masonry, fully embedding the lath.

2) The surface of the first coat shall be scored to provide a key with the finish coat.

9.28.7.5.  Finish Coat

1) The thickness of the finish coat shall not be less than 6 mm.

2) The finish coat shall be applied at a temperature of not less than 4°C, which must be maintained for 48 hours after completion of the work.

2(24)  Sentence 9.32.3.9.(2) is amended by striking out "and" at the end of Clause (c), adding "and" at the end of Clause (d) and adding the following after Clause (d):

e)  be interconnected to smoke alarms, if smoke alarms are required under Article 9.10.19.1.

2(25)  Article 9.36.1.3. is amended

(a) in Sentence (1), in the part before Clause (a), by striking out "Sentences (2) to (6)" and substituting "Sentences (2) to (7)"; and

(b) by adding the following after Sentence (6):

7)  Temporary buildings, including construction camps, are exempted from the requirements of this Section.

2(26)  The following is added after Article 9.36.3.8.:

9.36.3.8.1.  Required heat or energy recovery ventilators

1) If a self-contained mechanical ventilation system serves a single dwelling unit, or a dwelling unit and a secondary suite, the principal exhaust component of the ventilation system shall be equipped with heat-recovery capability.

3(1)  Division C is amended by this section.

3(2)  The following is added after Article 2.2.2.2.:

2.2.2.3.  Designers Required

1) Plans, drawings and related documents submitted with an application to build a building covered under Article 1.3.3.2. or 1.3.3.5. of Division A must be prepared, signed and sealed by an architect, a professional engineer or both, as determined in accordance with Table 2.2.2.3.

Table 2.2.2.3.

Professional Designers Required
Forming Part of Sentence 2.2.2.3.(1)
Building Classification Designers Required*
Group A: Assembly Occupancies
(except for Group A, Division 3: Arenas with an occupant load of 1,000 people or less)
Architect
and Professional Engineer
Group A, Division 3: Arenas Building with an occupant load of 1,000 people or less Architect
or Professional Engineer
Group B: Care or Detention Occupancies Architect
and Professional Engineer
Group C: Residential Occupancies Building exceeding 600 m2 in building area or exceeding 3 storeys in building height Architect
and Professional Engineer
Group D: Business and Personal Services Occupancies Building exceeding 600 m2 in building area or exceeding 3 storeys in building height Architect
and Professional Engineer
Group E: Mercantile Occupancies Building exceeding 600 m2 in building area or exceeding 3 storeys in building height Architect
and Professional Engineer
Group F, Division 1: High Hazard Industrial Occupancies Architect
or Professional Engineer
Group F, Division 2 and Division 3: Medium and Low Hazard Industrial Occupancies Building exceeding 600 m2 in building area or exceeding 3 storeys in building height Architect
or Professional Engineer
Group G, Agricultural Occupancies Building exceeding 600 m2 in building area or exceeding 3 storeys in building height Architect
or Professional Engineer

* The required designer(s) must be skilled in the type of work concerned.

2) Where the authority having jurisdiction determines that an alteration to a building covered under Article 1.3.3.2. or 1.3.3.5. of Division A will or is likely to significantly affect the integrity of

a)  the fire safety systems, including fire alarms, sprinklers and standpipes,

b)  the life safety systems, including exits, lobbies and public corridors,

c)  the fire compartments, including vertical or horizontal fire separations,

d)  the structural system,

e)  the environmental separation systems, including the building envelope,

f)  the heating, ventilation and air-conditioning systems,

g)  the usable floor area through the addition of a mezzanine, in-fill or other similar element, or

h)  any one or more of the things mentioned in Clauses (a) to (g),

the plans, drawings and related documents submitted with the application to make the alteration must be prepared, signed and sealed by an architect, a professional engineer or both, as determined by the authority having jurisdiction that relate to the type of work concerned.

3) Where under Sentence 2.2.2.3.(1) or (2) plans, drawings or related documents are to be prepared, signed and sealed by two or more designers, each must prepare, sign and seal those plans, drawings and related documents that relate to the type of work in which the designer is skilled.

3(3)  Article 2.2.4.2. is replaced with the following:

2.2.4.2.  Seal and Signature of Professional Engineer

1) Structural drawings and related documents submitted with the application to build a building shall be dated and shall bear the authorized professional seal and signature of a professional engineer skilled in the work concerned.

3(4)  Sentence 2.2.7.2.(1) is replaced with the following:

1) The designer or another suitably qualified person responsible to the designer shall review construction of any building or part thereof to determine conformance of the design.

3(5)  Sentence 2.2.7.3.(1) is replaced with the following:

1) The designer or another suitably qualified person responsible to the designer shall review all shop drawings and other related documents relevant to the design to determine conformance with the design.

3(6)  Sentence 2.2.7.4.(1) is replaced with the following:

1) Workmanship, materials and all reports of material tests shall be reviewed by the designer or another suitably qualified person responsible to the designer during the process of construction.


ANNEXE

(article 1)

MODIFICATIONS AU CODE NATIONAL DU BÂTIMENT — CANADA 2020

1(1)  Le présent article modifie la division A.

1(2)  Le paragraphe 1.1.1.1. 3) est abrogé.

1(3)  L'article 1.3.3.1. est remplacé par ce qui suit :

1.3.3.1.  Domaine d'application des parties 1, 7 et 8

1) Sous réserve des sous-sections 1.3.5. et 1.3.6. de la division A, les parties 1, 7 et 8 de la division B s'appliquent à tous les bâtiments visés à l'article 1.1.1.1.

1(4)  L'alinéa 1.3.3.5. 1)b) est modifié par substitution, à « abritant », de « dont l'aire du bâtiment dépasse 600 m2 ou dont la hauteur de bâtiment dépasse 3 étages, et qui abritent ».

1(5)  Il est ajouté, après la sous-section 1.3.4., ce qui suit :

1.3.5.  Utilisation restreinte des bâtiments existants

1.3.5.1.  Transformations et réparations

1) Le présent code s'applique aux parties de bâtiments existants qui sont transformées ou réparées. Dans les cas où, de l'avis de l'autorité compétente, la transformation aurait une incidence sur le degré de sécurité des personnes dans une partie du bâtiment qui n'a été ni transformée ni réparée, des améliorations doivent y être apportées à des fins de conformité au présent code, comme l'exige l'autorité compétente.

2) La transformation ou la réparation d'un bâtiment ne doit pas réduire le degré de sécurité des personnes ni le rendement du bâtiment.

1.3.5.2.  Démolition

1) Lorsque la totalité ou une partie d'un bâtiment est démolie, le présent code s'applique aux travaux de démolition ainsi qu'aux travaux effectués sur toute partie non démolie du bâtiment afin de corriger une défectuosité.

1.3.5.3.  Bâtiments endommagés

1) Le présent code et le Code de prévention des incendies du Manitoba s'appliquent aux travaux de reconstruction des bâtiments existants endommagés par un incendie ou de toute autre façon.

1.3.5.4.  Condition dangereuse

1) Le présent code et le Code de prévention des incendies du Manitoba s'appliquent aux travaux effectués afin de corriger une condition dangereuse dans un bâtiment ou près de ce dernier.

1.3.5.5.  Changement d'usage

1) Le présent code s'applique aux bâtiments et aux parties de bâtiments dont l'usage principal est changé.

1.3.6.  Exclusions

1.3.6.1.  Exclusions du présent code

1) Le présent code ne s'applique pas :

a)  aux travaux publics effectués sur une voie publique;

b)  aux pylônes ou aux poteaux des compagnies de service public, aux pylônes ou aux antennes de transmission de signaux de télévision, de radio ou de communication, sauf dans la mesure où ils exercent des charges sur les bâtiments auxquels ils sont attachés ou sur lesquels ils sont installés;

c)  aux barrages hydroélectriques ou de régulation des crues ni aux constructions ou à l'équipement et au matériel mécanique ou autre liés aux barrages et dont il n'est pas fait mention dans le présent code;

d)  aux bâtiments dont l'aire de bâtiment n'est pas supérieure à 10 m2 et qui, de l'avis de l'autorité compétente, ne présentent aucun danger; ou

e)  aux bâtiments agricoles dont l'aire de bâtiment ne dépasse pas 600 m2.

1(6)  Le paragraphe 1.4.1.2. 1) est modifié par adjonction, en ordre alphabétique, des définitions suivantes :

Architecte (architect) : personne autorisée à exercer l'architecture en vertu de la Loi sur les architectes.

Bâtiment temporaire (temporary building) : bâtiment installé à un endroit précis pendant la période qu'autorise l'autorité compétente. Si le bâtiment n'est pas enlevé au plus tard à la fin de la période autorisée, ce dernier est réputé être un nouveau bâtiment pour l'application du présent code.

Manitoba Electrical Code (Manitoba Electrical Code) :

a)  dans le cas de municipalités autres que la ville de Winnipeg, la version la plus récente du Manitoba Electrical Code pris en vertu de la Loi sur l'Hydro-Manitoba;

b)  dans le cas de la ville de Winnipeg, la version la plus récente de l'arrêté intitulé Winnipeg Electrical By-Law adopté par la ville de Winnipeg ou toute version qui le remplace.

Code de prévention des incendies du Manitoba (Manitoba Fire Code) : version plus récente du Code de prévention des incendies du Manitoba pris en vertu de la Loi sur la prévention des incendies et les interventions d'urgence.

Entrée piétonne (pedestrian entrance) : entrée permettant aux personnes de pénétrer dans un bâtiment afin d'y accéder ou d'accéder aux services qui y sont offerts. Sont également des entrées piétonnes les entrées publiques et les entrées destinées au personnel. La présente définition exclut les entrées de service et les plates-formes de chargement.

Enveloppe de bâtiment (building envelope) : s'entend des composantes du bâtiment qui séparent l'espace chauffé de l'espace non chauffé ou qui sont en contact avec l'air extérieur ou le sol.

Ingénieur (professional engineer) : ingénieur au sens de l'article 1 de la Loi sur les ingénieurs et les géoscientifiques.

Rajout (addition) : espace qui est ajouté à un bâtiment existant et qui augmente l'aire du bâtiment.

1(7)  Il est ajouté, après la sous-section 1.5.2., ce qui suit :

1.5.3.  Codes provinciaux

1.5.3.1.  Code du bâtiment

1) Tout renvoi au Code national du bâtiment — Canada, au Code national du bâtiment du Canada, au Code national du bâtiment ou au CNB est réputé être un renvoi à la version la plus récente du Code du bâtiment du Manitoba pris en vertu de la Loi sur les bâtiments.

1.5.3.2.  Code de l'électricité

1) Tout renvoi à la norme CSA C22.1, Code canadien de l'électricité, Première partie, est réputé être un renvoi au Manitoba Electrical Code.

1.5.3.3.  Code de l'énergie

1) Tout renvoi au Code national de l'énergie pour les bâtiments — Canada, au Code national de l'énergie pour les bâtiments ou au CNÉB est réputé être un renvoi à la version la plus récente du Code de l'énergie pour les bâtiments du Manitoba pris en vertu de la Loi sur les bâtiments.

1.5.3.4.  Code de prévention des incendies

1) Tout renvoi au Code national de prévention des incendies — Canada, au Code national de prévention des incendies ou au CNPI est réputé être un renvoi au Code de prévention des incendies du Manitoba.

1.5.3.5.  Code de la plomberie

1) Tout renvoi au Code national de la plomberie — Canada, au Code national de la plomberie ou au CNP est réputé être un renvoi à la version la plus récente du Code de la plomberie du Manitoba pris en vertu de la Loi sur les bâtiments.

2(1)  Le présent article modifie la division B.

2(2)  Le tableau 1.3.1.2. est modifié par adjonction, en ordre alphanumérique, de ce qui suit :

UL UL 2034-2017 Single and Multiple Station Carbon Monoxide Alarms 6.9.3.2. 2)c)(i)
CAN/ULC CAN/ULC-
S538:2020
Normes sur les détecteurs de monoxyde de carbone à un ou plusieurs postes pour les applications non résidentielles 6.9.3.2. 2)c)(ii)

2(3)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.2.1.13. 1), ce qui suit :

2) Le paragraphe (1) ne s'applique pas aux installations horticoles à humidité élevée qui sont inoccupées et dans lesquelles des produits agricoles sont entreposés.

2(4)  Il est ajouté, après le paragraphe 2.2.5.1. 3), ce qui suit :

4) Les bâtiments agricoles utilisés pour l'élevage de la volaille et la production d'œufs ne nécessitent pas de systèmes d'éclairage de sécurité dans les endroits consacrés à ces fins.

2(5)  Le paragraphe 2.2.7.5. 2) est remplacé par ce qui suit :

2) Le paragraphe 1) ne s'applique pas aux aires de plancher qui contiennent un usage principal du groupe G, division 2 ou 3, si les issues sont placées le long du périmètre et si la distance qui les sépare, mesurée le long du périmètre, ne dépasse pas 60 m.

2(6)  Le paragraphe 3.2.4.1. 5) est remplacé par ce qui suit :

5) Il n'est pas obligatoire d'installer un système d'alarme incendie dans un bâtiment abritant au plus quatre logements et n'ayant aucun autre usage.

2(7)  Le paragraphe 3.2.4.10. 2) est modifié par suppression, à la fin de l'alinéa e), de « et », par adjonction, à la fin de l'alinéa f), de « et » et par adjonction, après l'alinéa f), de ce qui suit :

g)  dans les suites et les pièces qui ne sont pas situées dans les suites se trouvant dans les parties d'un bâtiment dont l'usage principal est du groupe C (voir l'article 3.2.4.20. pour les avertisseurs de fumée).

2(8)  Le paragraphe 3.2.4.19. 1) est replacé par ce qui suit :

1) Outre des signaux d'alarme, des avertisseurs visuels doivent être installés dans tous les bâtiments.

2(9)  L'article 3.2.5.12. est modifié :

a) dans le paragraphe 2), par suppression, à la fin de l'alinéa a), de « ou », par adjonction, à la fin de l'alinéa b), de « ou » et par adjonction, après l'alinéa b), de ce qui suit :

c)  dans un établissement de soins qui n'est pas en cours de construction, qui abrite au plus 25 occupants et qui a une hauteur de bâtiment d'au plus trois étages.

b) par substitution, à l'alinéa 3b), de ce qui suit :

b)  dans un établissement de soins ou dans un bâtiment existant d'une habitation qui contient un établissement de soins de type résidentiel, à condition :

i)  qu'il contienne au plus deux suites d'établissement de soins ou d'établissement de soins de type résidentiel;

ii)  qu'il abrite au plus cinq résidents dans un établissement de soins ou fournit un hébergement à au plus quatre résidents recevant des soins dans un établissement de soins de type résidentiel; et

iii)  qu'il puisse assurer une alimentation en eau pendant 30 minutes; et

2(10)  L'article 3.4.6.5. est modifié par substitution, au paragraphe 1), de ce qui suit :

1) Les escaliers et les rampes doivent être munis d'une main courante de chaque côté.

2(11)  Le paragraphe 3.8.2.1. 1) est modifié par suppression, à la fin de l'alinéa b), de « et », par adjonction, à la fin de l'alinéa c), de « et » et par adjonction, après l'alinéa c), de ce qui suit :

d)  des bâtiments de chantier.

2(12)  L'article 3.8.2.2. est modifié par adjonction, après le paragraphe 4), de ce qui suit :

5) Si, de l'avis de l'autorité compétente, un bâtiment existant fait l'objet de transformations et qu'il n'est pas pratique de se conformer aux exigences du paragraphe 1) à l'égard de toutes les entrées visées, au moins une entrée piétonne doit être sans obstacle.

2(13)  Le paragraphe 4.2.2.3. 1) est modifié par substitution, à « qualifiée », de « qualifiée dont il a la responsabilité ».

2(14)  Le paragraphe 4.2.5.4. 1) est modifié par adjonction, après « réalisée », de « par un ingénieur ».

2(15)  L'article 6.9.3.1. est modifié :

a) dans le passage introductif du paragraphe 1), par adjonction, après « ou un établissement de soins », de « , de traitement ou de détention »;

b) dans le paragraphe 2), par suppression de « et » à la fin de l'alinéa c), par adjonction de « et » à la fin de l'alinéa d) et par adjonction, après l'alinéa d), de ce qui suit :

e)  être raccordés aux avertisseurs de fumée si ces derniers sont exigés en vertu de l'article 3.2.4.20.

c) dans le passage introductif du paragraphe 3), par adjonction, après « établissement de soins», de « de traitement ou de détention»;

d) dans le passage introductif du paragraphe 4), par adjonction, après « établissement de soins», de « de traitement ou de détention»;

e) dans le passage introductif du paragraphe 5), par adjonction, après « établissement de soins », de « , de traitement ou de détention ».

2(16)  Il est ajouté, après l'article 6.9.3.1., ce qui suit :

6.9.3.2.  Avertisseurs de monoxyde de carbone — autres usages

1)Dans les bâtiments qui sont visés par la présente partie mais qui ne sont pas visés par l'article 6.9.3.1., et qui contiennent un appareil à combustion ou un garage de stationnement, un avertisseur de monoxyde de carbone doit être installé :

a)  dans la même pièce où un appareil à combustion est installé en permanence;

b)  dans l'aire de plancher, adjacente à la pièce où un appareil à combustion est installé en permanence, à moins de 5 m de la porte, mesurés le long des corridors et des baies de portes;

c)  au centre de chaque étage;

d)  dans l'aire de plancher de chaque étage adjacente à un garage de stationnement.

2) L'avertisseur de monoxyde de carbone visé au présent article doit :

a)  être fixé mécaniquement à la hauteur recommandée par le fabricant, ou en l'absence d'instructions précises, au plafond ou près de celui-ci;

b)  n'avoir aucun dispositif de stationnement entre lui et le dispositif de protection contre les surintensités, s'il est alimenté par l'installation électrique desservant la suite;

c)  avoir un seuil sonore qui est inférieur à celui qui est, selon le cas :

(i) précisé dans la norme UL 2034,

(ii) précisé dans la norme CAN/ULC-S538.

3) Les bâtiments peuvent être munis de détecteurs de monoxyde de carbone en remplacement des avertisseurs de monoxyde de carbone si ces détecteurs :

a)  peuvent faire retentir de façon indépendante des signaux sonores;

b)  font partie d'un système d'alarme incendie.

4) Les détecteurs de monoxyde de monoxyde de carbone visés au paragraphe 3) peuvent faire retentir une alarme limitée à une suite, sans être tenus de la faire retentir dans tout le bâtiment.

2(17)  L'article 9.10.2.2. est modifié :

a) dans le passage introductif de l'alinéa 2b), par substitution, à « paragraphes 3) et 4) », de « paragraphes 3) à 4.1) »;

b) par adjonction, après le paragraphe 4), de ce qui suit :

4.1) Il n'est pas nécessaire d'installer un système de gicleurs conformément au paragraphe 2) dans le cas suivant :

a)  le bâtiment n'est pas en cours de construction;

b)  l'usage du bâtiment est changé, passant au classement d'établissement de soins de type résidentiel;

c)  fournit un hébergement à au plus quatre résidents recevant des soins;

d)  le bâtiment est équipé d'un éclairage de secours conforme à l'article 9.9.12.3.;

e)  le bâtiment est équipé d'extincteurs portatifs conformément au Code de prévention des incendies du Manitoba;

f)  le premier étage et toute aire de plancher du bâtiment, y compris le sous-sol, sont desservis par au moins deux moyens d'évacuation éloignés l'un de l'autre, ou par un seul moyen d'évacuation si l'aire de plancher est conforme aux exigences du tableau 9.10.2.2.;

g)  les mécanismes de verrouillage électromagnétiques installés sur les portes qui ne comportent pas de loquet, goupille ou autre dispositif similaire de maintien en position fermée sont conformes au paragraphe 3.4.6.16. 5).

4.2) Le paragraphe 9.10.18.2. 1) ne s'applique pas aux bâtiments conformes au paragraphe 4.1).

Tableau 9.10.2.2.

Exemption — deuxième moyen d'évacuation depuis les aires de plancher

Faisant partie intégrante du paragraphe 9.10.2.2. 4.1)
Aire de plancher Condition — exemption à l'obligation d'installer un deuxième moyen d'évacuation depuis les aires de plancher
Aires de plancher au-dessus du premier étage ou toutes les aires de plancher du sous-sol L'aire de plancher n'est utilisée que pour les installations techniques, le lavage et l'entreposage.
Aires de plancher au-dessus du premier étage Chaque chambre à coucher située dans une aire de plancher doit être conforme à l'une ou l'autre des exigences suivantes :
a) elle est attenante à un balcon auquel une porte pleine grandeur permet l'accès;
b) elle est munie d'au moins une fenêtre qui est conforme à l'exigence suivante :

i) elle est désignée en permanence comme une sortie de secours,

ii) elle s'ouvre de l'intérieur sans qu'il soit nécessaire d'avoir des clés, des outils ou des connaissances spécialisées et enlever un châssis de fenêtre ou des pièces de quincaillerie,

iii) elle a une ouverture libre d'au moins 0,35 m2, chaque dimension étant d'au moins 380 mm,

iv) l'ouverture exigée est maintenue sans moyen de support supplémentaire en cas de sinistre,

v) si l'appui de fenêtre est à plus de 900 mm au-dessus du plancher, l'accès à la fenêtre est assuré par un escalier intérieur et un palier don't la partie supérieure est à moins de 900 mm sous l'appui.

Aires de plancher du sous-sol Les deux exigences suivantes doivent être remplies :
a) l'accès au sous-sol est assuré par un soupirail qui est conforme aux exigences suivantes :

i) il est situé à un endroit pratique et clairement visible,

ii) il est entièrement au-dessus du niveau du sol, sauf que l'appui peut être jusqu'à 150 mm au-dessous du niveau du sol si un encadrement assure un dégagement minimal de 550 mm devant le soupirail et le fonctionnement du châssis ne réduit pas le dégagement de manière à rendre l'évacuation difficile en cas de sinistre,

iii) le soupirail :

A) peut être ouvert,

B) est articulé de manière à s'ouvrir sur son axe vertical,

C) a une ouverture libre d'au moins 0,385 m2, chaque dimension étant d'au moins 500 mm,

iv) si l'appui est à plus de 900 mm au-dessus du plancher, l'accès au soupirail est assuré par un escalier intérieur et un palier don't la partie supérieure est à moins de 900 mm sous l'appui;

b) les occupants sont capables de sortir du bâtiment en toute sécurité par eux-mêmes en cas d'incendie ou de tout autre danger grave.

2(18)  Le paragraphe 9.10.9.18. 3) est remplacé par ce qui suit :

3) Un garage de stationnement qui dessert uniquement le logement auquel il est incorporé ou contigu en fait partie intégrante et :

a)  doit être isolé des parties de bâtiment qui ont un autre usage par une construction verticale ayant un degré de résistance au feu d'au moins 45 min;

b)  doit, le cas échéant, être isolé de toute partie de bâtiment qui a un autre usage et qui est située au-dessus de lui par une construction ayant un degré de résistance au feu d'au moins une heure.

2(19)  Le paragraphe 9.10.18.2. 5) est remplacé par ce qui suit :

5) Il n'est pas obligatoire d'installer un système d'alarme incendie dans un bâtiment abritant au plus quatre logements et n'ayant aucun autre usage.

2(20)  Il est ajouté, après la sous-section 9.10.19., ce qui suit :

9.10.19.A.  Détecteurs thermiques dans les garages de stationnement

9.10.19.A.1.  Détecteurs thermiques exigés dans les garages de stationnement

1) Un détecteur thermique à fonctionnement thermostatique doit être installé dans chaque garage de stationnement incorporé ou contigu à un logement.

2) Le détecteur thermique visé au paragraphe 1) doit être :

a) installé sur le plafond du garage de stationnement ou, en l'absence de plafond, sur la partie inférieure d'une solive de plafond dans le garage de stationnement;

b) raccordé de façon permanente à un circuit électrique, aucun dispositif de sectionnement ne pouvant se trouver entre lui et le dispositif de protection contre les surintensités;

c) relié électriquement de façon à déclencher tous les avertisseurs de fumée devant être installés dans le logement conformément aux articles 9.10.19.1. et 9.10.19.2. dès qu'il est déclenché.

2(21)  L'alinéa 9.12.2.2. 7)c) est remplacé par ce qui suit :

c) dont la distance entre le sol fini et le dessous des solives de plancher ne dépasse pas 1300 mm, pour autant que les supports soient munis de dispositifs assurant la résistance latérale;

2(22)  Il est ajouté, après la sous-section 9.14.6., ce qui suit :

9.14.7.  Drainage des fondations de maisons dans un sol à texture fine

9.14.7.1.  Extérieur des murs de fondation

1) Le raccordement d'un système de drainage à l'intérieur d'un bâtiment se fait en installant un tuyau continu non perforé à travers la semelle depuis l'extérieur du mur jusqu'au puisard.

9.14.7.2.  Drainage

1) Les tuyaux ou les tuiles de drainage périphérique doivent évacuer l'eau vers un égout, un fossé de drainage approuvé ou un puits perdu au moyen d'embranchements séparés d'au plus 15 m autour des fondations.

9.14.7.3.  Embranchements

1) Les embranchements prévus à l'article 9.14.7.2. qui évacuent l'eau vers un égout, un fossé de drainage ou un puits perdu doivent :

a)  être constitués d'un tuyau de drainage droit non poreux et être d'une seule pièce commençant à l'extérieur de la semelle et aboutissant à un puisard;

b)  avoir une pente minimale de 1 sur 50.

9.14.7.4.  Tuyau perforé

1) Le tuyau perforé est posé avec les perforations orientées vers le bas.

2) Les tuyaux perforés peuvent être raccordés au moyen de manchons d'accouplement.

2(23)  Il est ajouté, après la sous-section 9.28.6., ce qui suit :

9.28.7.  Mise en œuvre du stucco — maisons unifamiliales, bifamiliales et en rangée

9.28.7.1.  Application de deux couches — maisons unifamiliales, bifamiliales et en rangée

1) Malgré la sous-section 9.28.6., la présente sous-section s'applique aux maisons unifamiliales, bifamiliales ou en rangée.

9.28.7.2.  Basses températures

1) Le support du stucco doit être maintenu à l'abri du gel.

2) Le stucco doit conserver une température d'au moins 4 degrés C pendant sa mise en œuvre et pendant une période d'au moins 48 heures par la suite.

9.28.7.3.  Nombre de couches et épaisseur totale

1) Le stucco doit être constitué d'au moins une couche de fond et une couche de finition, produisant ainsi une épaisseur totale d'au moins 15 mm, mesurée à partir de la face du papier de revêtement du mur ou, s'il n'y a pas de lattis, de la face de la maçonnerie.

9.28.7.4.  Première couche

1) La première couche doit avoir au moins 9 mm d'épaisseur, mesurée à partir de la face du papier de revêtement du mur ou de la maçonnerie, et elle doit enrober complètement le lattis.

2) La surface de la première couche doit être striée pour faciliter l'accrochage de la deuxième couche.

9.28.7.5.  Couche de finition

1) L'épaisseur de la couche de finition doit être d'au moins 6 mm.

2) La couche de finition doit être appliquée à une température d'au moins 4 degrés C qui doit être maintenue pendant 48 heures après la fin des travaux.

2(24)  Le paragraphe 3.2.4.10. 2) est modifié par suppression, à la fin de l'alinéa c), de « et », par adjonction, à la fin de l'alinéa d), de « et » et par adjonction, après l'alinéa d), de ce qui suit :

e)  être raccordés aux avertisseurs de fumée si ces derniers sont exigés en vertu de l'article 9.10.19.1.

2(25) L'article 9.36.1.3. est modifié :

a) dans le passage introductif du paragraphe 1), par substitution, à « paragraphes 2) à 6) », de « paragraphes 2) à 7) »;

b) par adjonction, après le paragraphe 6), de ce qui suit :

7) Les bâtiments temporaires, y compris les baraquements, sont exemptés des exigences de la présente section.

2(26)  Il est ajouté, après l'article 9.36.3.8., ce qui suit :

9.36.3.8.1.  Ventilateurs récupérateurs de chaleur ou d'énergie requis

1) Si une installation autonome de ventilation mécanique assure la ventilation soit d'un seul logement, soit d'un logement et d'un logement accessoire, le composant principal d'extraction de l'installation doit être muni d'un récupérateur de chaleur.

3(1)  Le présent article modifie la division C.

3(2)  Il est ajouté, après l'article 2.2.2.2., ce qui suit :

2.2.2.3.  Recours obligatoire aux concepteurs

1) Les plans, dessins et documents connexes qui accompagnent une demande de construction d'un bâtiment visé par l'article 1.3.3.2. ou 1.3.3.5. de la division A sont établis, signés et scellés par un architecte et un ingénieur spécialisés, ou par l'un d'eux, conformément au tableau 2.2.2.3.

Tableau 2.2.2.3.

Recours obligatoire aux concepteurs professionnels
Faisant partie intégrante du paragraphe 2.2.2.3. 1)
Classification des bâtiments Concepteurs*
Groupe A : établissements de réunion
(à l'exception du groupe A, division 3 : arénas don't le nombre de personnes est de 1000 ou moins)
Architecte
et ingénieur
Groupe A, division 3 : arénas Bâtiments don't le nombre de personnes est de 1000 ou moins) Architecte
ou ingénieur
Groupe B : établissements de soins ou de détention Architecte
et ingénieur
Groupe C : habitations Bâtiments ayant une aire de bâtiment de plus de 600 m2 ou comptant plus de trois étages Architecte
et ingénieur
Groupe D : établissements d'affaires Bâtiments ayant une aire de bâtiment de plus de 600 m2 ou comptant plus de trois étages Architecte
et ingénieur
Groupe E : établissements commerciaux Bâtiments ayant une aire de bâtiment de plus de 600 m2 ou comptant plus de trois étages Architecte
et ingénieur
Groupe F, division 1 : établissements industriels à risques très élevés Architecte
ou ingénieur
Groupe F, divisions 2 et 3 : établissements industriels à risques moyens et faibles Bâtiments ayant une aire de bâtiment de plus de 600 m2 ou comptant plus de trois étages Architecte
ou ingénieur
Groupe G : établissements agricoles Bâtiments ayant une aire de bâtiment de plus de 600 m2 ou comptant plus de trois étages Architecte
ou ingénieur

* Les concepteurs doivent être spécialisés dans le type de travail à accomplir.

2) Si l'autorité compétente détermine que les transformations apportées à un bâtiment que vise l'article 1.3.3.2. ou 1.3.3.5. de la division A auront ou pourraient vraisemblablement avoir une incidence considérable sur l'intégrité des éléments qui suivent, les plans, dessins et documents connexes qui accompagnent la demande d'autorisation de transformation doivent être établis, signés et scellés par un architecte et un ingénieur spécialisés, ou par l'un d'eux, selon ce qu'elle décide compte tenu du type de travail à accomplir :

a)  les systèmes de sécurité incendie, y compris les avertisseurs d'incendie, les extincteurs automatiques et les canalisations;

b)  les éléments visant à assurer la sécurité des personnes, y compris les issues, les entrées et les corridors communs;

c)  les compartiments à l'épreuve du feu, y compris les séparations coupe-feu verticales ou horizontales;

d)  la stratégie structurale;

e)  les installations visant à séparer le bâtiment de l'extérieur, y compris l'enveloppe de bâtiment;

f)  les installations de chauffage, de ventilation et de conditionnement d'air;

g)  l'aire de plancher pouvant notamment être aménagée au moyen d'une mezzanine, d'un rajout ou d'un autre élément semblable; ou

h)  un ou plusieurs des éléments mentionnés aux alinéas a) à g).

3) Lorsqu'au titre du paragraphe 2.2.2.3. 1) ou 2), les plans, dessins et documents connexes doivent être établis, signés et scellés par au moins deux concepteurs, chacun établit, signe et scelle ceux qui se rapportent au type de travail dans lequel il est spécialisé.

3(3)  L'article 2.2.4.2. est remplacé par ce qui suit :

2.2.4.2.  Sceau professionnel et signature de l'ingénieur

1) Les dessins de la structure et les documents connexes soumis à l'appui de la demande de permis de construction d'un bâtiment doivent être datés et porter le sceau professionnel autorisé et la signature d'un ingénieur spécialisé dans le type de travail à accomplir.

3(4)  Le paragraphe 2.2.7.2. 1) est remplacé par ce qui suit :

1) Le concepteur, ou toute autre personne qualifiée dont il a la responsabilité, doit examiner la construction des bâtiments ou d'une partie de ceux-ci afin de s'assurer qu'ils sont conformes à la conception.

3(5)  Le paragraphe 2.2.7.3. 1) est remplacé par ce qui suit :

1) Le concepteur, ou toute autre personne qualifiée dont il a la responsabilité, doit examiner les dessins d'atelier et les autres documents connexes afin de s'assurer qu'ils sont conformes à la conception.

3(6)  Le paragraphe 2.2.7.4. 1) est remplacé par ce qui suit :

1) Le concepteur, ou toute autre personne qualifiée dont il a la responsabilité, doit examiner les matériaux, la qualité d'exécution et les résultats des essais de matériaux aux différentes étapes de la construction.