Français
This is an unofficial version. If you need an official copy, use the bilingual (PDF) version.

Note:     The PDF version of the regulation does not include the prescribed form(s).
This HTML version includes links to the form(s).

As of July 25, 2024, this is the most current version available.

 

This is the first version. It has been in effect since March 3, 2003.

Prescribed form

Note:     The PDF and HTML versions of this regulation do not include the form prescribed by it.
The forms on this site are published only as individual files in PDF format,
but they are available in an alternate format on request.
Please contact Manitoba Government Inquiry at mgi@gov.mb.ca for more information.

Schedule or Form Title
Schedule Authorized Program Certificate Français
Search in this regulation
Show provisions with hits.
Submit
         

This search is not case sensitive.


On-Farm Food Safety Regulation, M.R. 41/2003

Règlement sur la salubrité des aliments à la ferme, R.M. 41/2003

The Livestock and Livestock Products Act, C.C.S.M. c. L170

Loi sur les animaux de ferme et leurs produits, c. L170 de la C.P.L.M.


Regulation 41/2003
Registered March 3, 2003

bilingual version (HTML)

Règlement 41/2003
Date d'enregistrement : le 3 mars 2003

version bilingue (HTML)
Definitions and interpretation

1(1)   In this regulation,

"Act" means The Livestock and Livestock Products Act; (« Loi »)

"auditing organization" means an organization authorized by an agreement under section 24 of the Act to administer an authorized program; (« organisme de vérification »)

"auditing organization representative" means a person in a position of authority or a responsible position with an auditing organization; (« représentant d'organisme de vérification »)

"authorized program" means an on-farm food safety program for which the director has granted authorized status under subsection 2(1); (« programme autorisé »)

"Codex Alimentarius" means the Codex Alimentarius, 2nd edition, published under the joint FAO/WHO Food Standards Programme by the Codex Alimentarius Commission of the Food and Agriculture Organization of the United Nations and the World Health Organization, as amended from time to time; (« Codex Alimentarius »)

"corrective action plan" means a formal written reply to a corrective action request setting out the details of the actions to be taken by the person or organization submitting the plan in order to correct a non-conformity identified in the corrective action request; (« plan de mesures correctives »)

"corrective action request" means a formal written request from

(a) an auditor to a unit representative, or

(b) an inspector to an auditor or auditing organization representative,

for action to be taken to correct a non-conformity identified during an audit; (« demande de mesures correctives »)

"critical control point" means a point, step or procedure at which control can be applied and a food safety hazard can be prevented, eliminated or reduced to an acceptable level; (« point de contrôle critique »)

"critical limit" means a value that separates acceptability from non-acceptability; (« limite critique »)

"direct or indirect ownership or other financial interest in a unit" does not include providing professional or other services to a unit on a fee for service basis or providing products to or for a unit in exchange for benefits of any kind; (« droit de propriété direct ou indirect ou autre intérêt financier dans une unité »)

"family member" means

(a) the spouse of an individual,

(b) the son, daughter, brother, sister, parent, grandparent, uncle, aunt, niece, nephew or cousin of an individual, and

(c) the spouse of a person mentioned in clause (b); (« membre de la famille »)

"farm" means a place or facility at or in which primary livestock products are produced or processed, or livestock are raised, kept or processed, or any combination of the foregoing, and includes a unit; (« ferme »)

"hazard" means a condition, substance or thing that has the potential to cause harm to living things; (« danger »)

"non-conformity" means a failure to meet the requirements of

(a) an authorized program, or

(b) the Act or the regulations under the Act; (« non-conformité »)

"operator", in relation to a unit that is not directly operated by its owner, means the person who is authorized by the owner to manage the unit's day-to-day operations; (« exploitant »)

"primary livestock production" means the production of a primary livestock product; (« production d'un produit primaire de la ferme »)

"primary livestock products" means livestock, or primary commodities derived from livestock, that are intended for human consumption; (« produit primaire de la ferme »)

"system" means a primary livestock production system containing a series of steps in the food chain leading to a primary livestock product; (« système »)

"unit" means a single primary livestock production place that has the following unique characteristics:

(a) a distinct geographic location,

(b) a specific primary livestock production system,

(c) a distinct management team; (« unité »)

"unit representative" means a person in a position of authority or a responsible position at a unit. (« représentant d'unité »)

Définitions et champ d'application

1(1)   Les définitions qui suivent s'appliquent au présent règlement.

« Codex Alimentarius » La version la plus à jour de la deuxième édition du Codex Alimentarius publiée dans le cadre du programme mixte FAO/OMS sur les normes alimentaires par la Commission du Codex Alimentarius de l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture ainsi que de l'Organisation mondiale de la Santé. ("Codex Alimentarius")

« danger » Sont assimilés à un danger l'état, la substance ou la chose susceptible de causer préjudice à des êtres vivants. ("hazard")

« demande de mesures correctives » Demande officielle écrite visant la prise de mesures afin que soit corrigée une non-conformité indiquée au cours d'une notification. Cette demande est faite, selon le cas, par :

a) un vérificateur et présentée à un représentant d'unité;

b) un inspecteur et présentée à un vérificateur ou à un représentant d'organisme de vérification. ("corrective action request")

« droit de propriété direct ou indirect ou autre intérêt financier dans une unité » La présente expression exclut la prestation à une unité, selon la formule de rémunération à l'acte, de services professionnels ou autres et la fourniture à une unité, ou pour celle-ci, de produits en échange d'un bénéfice quelconque. ("direct or indirect ownership or other financial interest in a unit")

« exploitant » Personne à qui le propriétaire d'une unité confie la gestion des activités courantes s'il n'exploite pas directement l'unité en question. ("operator")

« ferme » Endroit ou établissement, y compris une unité, servant à l'obtention ou à la transformation de produits primaires de la ferme ou à l'élevage, la garde ou la transformation d'animaux de ferme. ("farm")

« limite critique » Valeur qui distingue l'acceptabilité de la non-acceptabilité. ("critical limit")

« Loi » La Loi sur les animaux de ferme et leurs produits. ("Act")

« membre de la famille » Selon le cas :

a) le conjoint d'un particulier;

b) le fils, la fille, le frère, la sœur, le père, la mère, le grand-père, la grand-mère, l'oncle, la tante, le neveu, la nièce, le cousin ou la cousine d'un particulier;

c) le conjoint d'une personne que vise l'alinéa b). ("family member")

« non-conformité » Défaut de satisfaire aux exigences :

a)  soit d'un programme autorisé;

b) soit de la Loi ou de ses règlements d'application. ("non-conformity")

« organisme de vérification » Organisme qui, selon un accord conclu sous le régime de l'article 24 de la Loi, a reçu l'autorisation d'administrer un programme autorisé. ("auditing organization")

« plan de mesures correctives » Document officiel écrit en réponse à une demande de mesures correctives et détaillant les mesures que la personne ou l'organisme présentant le plan a l'intention de prendre pour corriger la non-conformité indiquée dans la demande. ("corrective action plan")

« point de contrôle critique » Point, étape ou procédure d'application d'un contrôle et de prévention, d'élimination ou de réduction, à un niveau acceptable, d'un danger d'insalubrité alimentaire. ("critical control point")

« production d'un produit primaire de la ferme » Production d'un produit primaire de la ferme. ("primary livestock production")

« produit primaire de la ferme » Animal de ferme ou produit de base provenant d'un tel animal destinés à la consommation humaine. ("primary livestock products")

« programme autorisé » Programme de salubrité des aliments à la ferme auquel le directeur a accordé le statut de programme autorisé en vertu du paragraphe 2(1). ("authorized program")

« représentant d'organisme de vérification » Personne en situation d'autorité ou occupant un poste de responsabilité au sein d'un organisme de vérification. ("auditing organization representative")

« représentant d'unité » Personne qui est en situation d'autorité ou qui occupe un poste de responsabilité dans une unité. ("unit representative")

« système » Système de production d'un produit primaire de la ferme comprenant une série d'étapes dans la chaîne alimentaire et aboutissant à un produit primaire de la ferme. ("system")

« unité » Endroit de production d'un produit primaire de la ferme comportant les caractéristiques suivantes :

a) un emplacement géographique distinct;

b) un système particulier de production d'un produit primaire de la ferme; 

c) une équipe de gestion distincte. ("unit")

1(2)   Except where this regulation provides to the contrary, words used in this regulation have the same meaning as the same words have in Section 7.5 of Supplement 1 to Volume 1 of the Codex Alimentarius.

1(2)   Sauf indication contraire du présent règlement, les termes employés dans le présent règlement ont le même sens que ceux de la section 7.5 du supplément 1 au volume 1 du Codex Alimentarius.

Authorized programs

2(1)   The director may grant authorized status for an on-farm food safety program

(a) that is based on the Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP) System as set out in the Codex Alimentarius;

(b) that is implemented in a manner that is consistent with the Guidelines for the Application of the Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP) System set out in Section 7.5 of Supplement 1 to Volume 1 of the Codex Alimentarius; and

(c) that meets or exceeds the following requirements:

(i) is specific for a particular primary livestock product,

(ii) is based on a generic model of a system for that particular primary livestock product,

(iii) involves a set of prerequisite program procedures that effectively create an environment favourable to the production of a safe primary livestock product,

(iv) is based on the Canadian Food Inspection Agency (CFIA) Food Safety Enhancement Program (FSEP),

(v) is based on a hazard analysis that identifies the physical, chemical and biological food safety hazards reasonably likely to occur in the generic model of the system,

(vi) sets out in writing the critical control points for each of the identified physical, chemical and biological food safety hazards, including, without limitation,

(A) critical control points designed to control physical, chemical and biological food safety hazards that could be introduced into a typical unit for that primary livestock product,

(B) critical control points designed to control physical, chemical and biological food safety hazards that could occur in the system, and

(C) critical control points designed to control physical, chemical and biological food safety hazards that, if not controlled in or at the unit, may result in a food safety hazard after the livestock product leaves the unit,

(vii) sets out in writing the critical limits that must be met at each of the critical control points,

(viii) sets out in writing the procedures to be performed to ensure compliance with the critical limits, the frequency with which those procedures will be performed, and how they will be monitored,

(ix) requires the keeping of records that document the scientific monitoring of critical control points in the system,

(x) sets out in writing all corrective actions that are to be followed in response to any deviation from a critical limit at a critical control point,

(xi) requires the performance of verification procedures,

(xii) sets out in writing the verification procedures and the frequency with which the verification procedures shall be performed,

(xiii) provides a standard manual that allows an individual unit to design a written, individual on-farm food safety program to address for that unit all the physical, chemical and biological food safety hazards identified in the generic model of the system.

Programmes autorisés

2(1)   Le directeur peut accorder le statut de programme autorisé à un programme de salubrité des aliments à la ferme qui, à la fois :

a) est basé sur le système de l'analyse des risques — Point critique pour leur maîtrise (HACCP) prévu au Codex Alimentarius;

b) est mis en œuvre conformément aux directives établies pour l'application du système de l'analyse des risques — Point critique pour leur maîtrise (HACCP) que prévoit la section 7.5 du supplément 1 au volume 1 du Codex Alimentarius;

c) est conforme tout au moins aux conditions suivantes :

(i)  il est spécifique à un produit primaire de la ferme,

(ii)  il se fonde sur un modèle générique de système conçu pour le produit primaire de la ferme en question,

(iii)  il suppose un ensemble de préalables qui ont pour effet de créer un climat propice à la production d'un produit primaire de la ferme qui est salubre,

(iv)  il est basé sur le Programme d'amélioration de la salubrité des aliments (PASA) mis en œuvre par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA),

(v)  il repose sur une analyse des dangers physiques, chimiques et biologiques d'insalubrité alimentaire pouvant vraisemblablement se présenter dans le modèle générique du système,

(vi)  il prévoit par écrit les points de contrôle critiques à maîtriser pour chaque danger physique, chimique et biologique d'insalubrité alimentaire indiqué, notamment :

(A) les points de contrôle critiques à maîtriser en regard des dangers physiques, chimiques et biologiques d'insalubrité alimentaire qui pourraient se présenter dans une unité type à l'égard du produit primaire de la ferme,

(B) les points de contrôle critiques à maîtriser en regard des dangers physiques, chimiques et biologiques d'insalubrité alimentaire qui pourraient se présenter au sein du système,

(C) les points de contrôle critiques à maîtriser en regard des dangers physiques, chimiques et biologiques d'insalubrité alimentaire qui pourraient, s'ils ne sont pas maîtrisés à l'unité même, persister une fois que le produit aura quitté l'unité,

(vii) il prévoit par écrit les limites critiques devant être respectées à chaque point de contrôle critique,

(viii) il prévoit par écrit les mesures devant être prises pour que les limites critiques soient respectées, la fréquence de l'exécution des mesures et la façon dont s'exercera la surveillance à leur égard,

(ix) il suppose la tenue de registres qui font état de la surveillance scientifique des points de contrôle critiques à maîtriser du système,

(x) il prévoit par écrit toutes les mesures correctives devant être prises lorsque se produit, à un point de contrôle critique, un écart par rapport à la limite critique,

(xi) il requiert que des vérifications soient effectuées,

(xii) il prévoit par écrit les méthodes de vérification et la fréquence de ces vérifications,

(xiii) il prévoit un manuel type permettant à une unité particulière de concevoir par écrit un programme de salubrité des aliments à la ferme, de façon à ce que soient envisagés les dangers physiques, chimiques et biologiques d'insalubrité alimentaire indiqués dans le modèle générique du système, pour l'unité en question.

2(2)   The director may refuse to grant authorized status for an on-farm food safety program that does not meet the requirements of subsection (1).

2(2)   Le directeur peut refuser d'accorder le statut de programme autorisé à un programme de salubrité des aliments à la ferme qui n'est pas conforme aux exigences du paragraphe (1).

2(3)   When the director grants authorized status for an on-farm food safety program, he or she shall issue an authorized program certificate for it. An authorized program certificate shall be in the form set out in the Schedule.

2(3)   Le directeur délivre, à l'égard de chaque programme de salubrité des aliments à la ferme auquel il accorde le statut de programme autorisé, un certificat d'autorisation de programme. Ces certificats sont en la forme que prévoit l'annexe.

2(4)   No authorized on-farm food safety program shall be changed without the director's prior written approval.

2(4)   Il est interdit de modifier un programme de salubrité des aliments à la ferme autorisé sans l'autorisation écrite du directeur.

2(5)   The director shall review each authorized program on a triennial basis to determine if the program continues to meet the requirements of subsection (1).

2(5)   Le directeur revoit tous les trois ans chaque programme autorisé et s'assure que les programmes continuent d'être conformes aux exigences du paragraphe (1).

2(6)   If after a review, or otherwise, the director determines that an authorized program is not continuing or has failed to meet the requirements of subsection (1), the director may suspend or terminate the program's authorization.

2(6)   Le directeur peut suspendre ou annuler le certificat d'autorisation d'un programme s'il constate, à la suite d'un examen ou autrement, que le programme n'est plus ou pas conforme aux exigences du paragraphe (1).

2(7)   If the director suspends or terminates the authorization of an on-farm food safety program, he or she shall

(a) notify in writing the person or organization that obtained the authorization; and

(b) publish a notice of the suspension or termination in one issue each of The Manitoba Co-operator and another newspaper of general circulation in Manitoba.

2(7)   En cas de suspension ou d'annulation du certificat d'autorisation d'un programme de salubrité des aliments à la ferme, le directeur :

a) avise par écrit la personne ou l'organisme qui avait obtenu le certificat;

b) publie un avis de suspension ou d'annulation dans un numéro du Manitoba Co-operator et d'un autre journal à grand tirage au Manitoba.

2(8)   If the director suspends or terminates the authorization of an on-farm food safety program, the person or organization, if any, that is in possession of the authorized program certificate shall return it to the director on demand.

2(8)   Si le directeur suspend ou annule le certificat d'autorisation d'un programme de salubrité des aliments à la ferme, la personne ou l'organisme qui, le cas échéant, est en possession du certificat d'autorisation du programme le retourne au directeur si ce dernier l'exige.

Qualifications of an auditing organization

3   In order to qualify to be an auditing organization under section 24 of the Act, an organization must, at a minimum,

(a) be a body corporate or other legal entity and provide the director with proof of its legal status satisfactory to the director;

(b) have general liability and errors and omissions insurance acceptable to the director in the following minimum amounts:

(i) $5 million as to general liability, and

(ii) $5 million as to errors and omissions;

(c) not have a direct or indirect ownership or other financial interest in a unit that is or may be recognized under the program or the primary livestock product of such a unit;

(d) have a governing board or council whose decisions are incapable of being controlled by the owner of an individual unit that is or may be recognized under the program;

(e) have a written policy acceptable to the director that requires a board or council member to disqualify himself or herself from voting on any decision about the recognition, or the suspension or cancellation of recognition, of a unit in which he or she or a member of his or her family has a direct or indirect ownership or other financial interest;

(f) demonstrate the ability to be impartial in carrying out its duties and functions as an auditing organization, including the recognition of units and the accreditation of auditors, and carry out those duties and functions impartially;

(g) have the financial and human resources, stability and organizational structure that the director considers necessary to carry out the duties and functions of an auditing organization;

(h) have a procedure acceptable to the director for evaluating the competence and performance of outside experts;

(i) have policies and procedures that clearly distinguish among unit recognition, auditor accreditation and the other functions and duties of the organization as an auditing organization;

(j) have a management system acceptable to the director, including a management manual for delivery of the program;

(k) have detailed, written procedures for the key elements of its operation, including recognition of units, accreditation of auditors, revocation or suspension of recognition or accreditation, training, and handling appeals, disputes and complaints;

(l) maintain a comprehensive system of records in relation to its operation; and

(m) be able to process applications for unit recognition from any part of Manitoba in both official languages.

Compétence des organismes de vérification

3   Pour se qualifier à titre d'organisme de vérification visé par l'article 24 de la Loi, un organisme doit, tout au moins :

a) être une personne morale ou une autre entité juridique et fournir au directeur une preuve, que ce dernier estime acceptable, de son statut juridique;

b) posséder une assurance responsabilité civile ainsi qu'une assurance erreurs et omissions, que le directeur estime acceptables, accordant au moins la protection suivante :

(i) cinq millions pour la responsabilité civile,

(ii) cinq millions pour les erreurs et omissions;

c) ne pas avoir un droit de propriété direct ou indirect ni un autre intérêt financier dans une unité qui est ou peut être reconnue en vertu du programme, ou dans le produit primaire de la ferme de l'unité;

d) avoir un conseil de direction ou un conseil d'administration dont les décisions ne peuvent être assujetties au contrôle du propriétaire d'une seule unité qui est ou peut être reconnue en vertu du programme;

e) avoir une politique écrite, que le directeur estime acceptable, obligeant les membres des conseils de direction ou d'administration à s'abstenir de participer aux votes portant sur la reconnaissance d'une unité dans laquelle ces membres, ou un membre de leur famille, ont un droit de propriété direct ou indirect ou un autre intérêt financier ou portant sur la suspension ou l'annulation de la reconnaissance d'une telle unité;

f) démontrer sa capacité de demeurer impartial dans l'exercice de ses fonctions à titre d'organisme de vérification, notamment quant à la reconnaissance d'unités et à l'accréditation de vérificateurs, et exercer ces fonctions de manière impartiale;

g) posséder les ressources financières et humaines ainsi que la stabilité et la structure organisationnelle que le directeur estime nécessaires pour l'exercice des attributions d'un organisme de vérification;

h) disposer d'une procédure que le directeur estime acceptable pour évaluer la compétence ainsi que le rendement des experts provenant de l'extérieur;

i) disposer de politiques ainsi que d'une procédure qui distinguent de façon claire la reconnaissance des unités de l'accréditation des vérificateurs ainsi que des autres attributions des organismes de vérification;

j) disposer d'un système de gestion que le directeur estime acceptable, y compris un manuel de gestion lié à la mise en œuvre du programme;

k) disposer d'une procédure écrite et détaillée sur les éléments principaux de ses activités, y compris sur la reconnaissance des unités, l'accréditation des vérificateurs, la révocation ou la suspension des reconnaissances ou des accréditations, la formation ainsi que le traitement des appels, des conflits et des plaintes;

l) tenir un système de registres détaillé se rapportant à ses activités;

m) être en mesure d'étudier, dans les deux langues officielles, des demandes de reconnaissance d'unité provenant de partout au Manitoba.

Auditors' qualifications

4(1)   No person may be designated as an auditor under subsection 4(2) of the Act for the purpose of auditing an authorized program unless that person

(a) holds a two-year technical diploma or higher degree in a science or agricultural discipline acceptable to the director;

(b) successfully completes a course of instruction approved by the director

(i) in the application of the seven HACCP principles set out in Section 7.5 of Supplement 1 to Volume 1 of the Codex Alimentarius, and

(ii) in auditing techniques for HACCP programs;

(c) successfully completes a training course on the on-farm food safety program approved by the director;

(d) is accredited with the auditing organization responsible for the administration of the on-farm food safety program;

(e) declares in writing that he or she is not disqualified under subsection (3); and

(f) has general liability and errors and omissions insurance acceptable to the director in the following minimum amounts:

(i) $2 million as to general liability, and

(ii) $1 million as to errors and omissions.

Compétence des vérificateurs

4(1)   Une personne ne peut être désignée, en vertu du paragraphe 4(2) de la Loi, à titre de vérificateur d'un programme autorisé que si elle remplit les exigences suivantes :

a) elle est titulaire d'un diplôme technique de deux années d'études ou d'un grade supérieur dans un domaine scientifique ou agricole que le directeur estime acceptable;

b) elle a suivi avec succès un cours de formation, qu'a approuvé le directeur :

(i) sur les sept principes du système HACCP qu'indique la section 7.5 du supplément 1 au volume 1 du Codex Alimentarius,

(ii) sur les méthodes de vérification des programmes HACCP;

c) elle a suivi avec succès un cours de formation portant sur le programme de salubrité des aliments à la ferme qu'a approuvé le directeur;

d) elle est accréditée par l'organisme de vérification chargé de la gestion du programme de salubrité des aliments à la ferme;

e) elle déclare par écrit ne pas être visée par le paragraphe (3);

f) elle possède une assurance responsabilité civile ainsi qu'une assurance erreurs et omissions, que le directeur estime acceptables, accordant la protection suivante :

(i) deux millions pour la responsabilité civile,

(ii) un million pour les erreurs et omissions.

4(2)   An auditor may satisfy the requirements of clause (1)(f) by providing the director with evidence acceptable to the director that the auditor is covered under the auditing organization's insurance under clause 3(b) and that the coverage is equivalent to that required under clause (1)(f).

4(2)   Le vérificateur peut satisfaire aux exigences énoncées à l'alinéa (1)f) en fournissant au directeur une preuve, jugée acceptable par celui-ci, qu'il est protégé par l'assurance visée à l'alinéa 3b) et que la protection accordée correspond à celle prévue à l'alinéa (1)f).

4(3)   A designated auditor shall every three years after his or her designation successfully update the instruction and training required under clauses (1)(b) and (c).

4(3)   Tous les trois ans après leur désignation, les vérificateurs désignés suivent avec succès des cours de recyclage se rapportant à la formation qu'indiquent les alinéas (1)b) et c).

4(4)   No person may be designated as an auditor under subsection 4(2) of the Act in relation to an authorized program if that person

(a) has a direct or indirect ownership or other financial interest in a unit that is or may be recognized under the program or the primary livestock product of such a unit; or

(b) is employed by a person who has such an ownership or other financial interest.

4(4)   Ne peut être désignée, en vertu du paragraphe 4(2) de la Loi, à titre de vérificateur à l'égard d'un programme autorisé, la personne qui :

a) soit a un droit de propriété direct ou indirect ou un autre intérêt financier dans une unité qui est ou peut être reconnue en vertu du programme ou dans le produit primaire de la ferme d'une telle unité;

b) soit travaille pour une personne qui a un tel droit de propriété ou intérêt financier.

Suspension by director

5(1)   The director may suspend designation of an auditor who fails to comply with subsection 4(2) or to carry out his or her functions as an auditor in accordance with this regulation and the authorized program in relation to which the auditor has been designated.

Suspension

5(1)   Le directeur peut suspendre la désignation d'un vérificateur qui ne remplit pas les exigences du paragraphe 4(2) ou qui ne s'acquitte pas des fonctions que prévoient le présent règlement et le programme autorisé pour lequel il avait été désigné.

5(2)   Where the director suspends the designation of an auditor in relation to an authorized program, he shall without delay notify the auditing organization of the fact of the suspension.

5(2)   Lorsque la désignation d'un vérificateur à l'égard d'un programme autorisé est suspendue, le directeur en avise sans délai l'organisme de vérification.

Additional duties of auditors

6(1)   For the purposes of section 9 of the Act, an auditor has the following duties in relation to an authorized program in respect of which the auditor has been designated:

(a) to audit the compliance status of a unit recognized, or seeking to be recognized, as being in compliance with the program by doing the following or any other examination, observation, audit, analysis, evaluation, study or verification under the program:

(i) determining if the unit manual for the unit on file with the auditing organization is in compliance with the program,

(ii) determining if a unit manual, dated and signed by a unit representative, has been received from the unit

(A) at the time the unit initially seeks recognition under the program,

(B) at any time that there is or ought to be a modification in any of the information set out in the unit manual,

(C) at any time that there is a change in the unit's operations requiring a modification of any of the information set out in the unit manual, and

(D) at any other time required under the program,

(iii) interviewing as many unit representatives as the auditor considers necessary to effectively carry out his or her duties and functions as an auditor,

(iv) auditing the unit's system in relation to the authorized program,

(v) examining and studying the records that the unit is required to keep under the program in order to determine if the records accurately reflect the daily operations of the unit,

(vi) collecting product samples for further investigation in order to determine if critical limits are being met,

(b) to assess the compliance of a unit with the requirements of the program on the basis of the results of the audit referred to in clause (a) and to provide the auditing organization with a complete and accurate report on the audit and assessment;

(c) to issue a corrective action request to the unit in relation to any non-conformity identified as a result of the audit;

(d) where a corrective action request is issued, to obtain a corrective action plan from the unit, dated and signed by a unit representative, and, if the auditor is unable to obtain such a plan, to advise the auditing organization of that failure;

(e) to assess each corrective action plan received from the unit and determine whether the plan resolves the unit's non-conformity and, if the plan is deficient, to obtain an appropriately amended plan from the unit that will have the effect of resolving the non-conformity;

(f) to determine whether the unit fully executes each corrective action plan it submits within the time required by the auditing organization and, where the unit fails to do so, to advise the auditing organization of that failure;

(g) to send all completed documents including audit reports, corrective action requests and corrective action plans to the auditing organization within 24 hours of their completion or the auditor's receipt of them;

(h) to provide all files on units audited to the auditing organization without delay if the auditor's designation or accreditation in relation to the program is cancelled or suspended;

(i) where the auditor is audited by an inspector, to submit to the inspector without delay a corrective action plan in relation to any non-conformity identified as a result of the audit;

(j) to ensure that all corrective action requests made by an inspector to the auditor are complied with within the required time and to the satisfaction of the inspector;

(k) to carry out such other duties and functions as are required by the auditing organization of the program for the purposes of the program;

(l) to perform all the duties set out or provided for in clauses (a) to (k) in a professional and competent manner in accordance with the standards of the program.

Obligations supplémentaires des vérificateurs

6(1)   Pour l'application de l'article 9 de la Loi, les vérificateurs doivent, relativement à un programme autorisé pour lequel ils ont été désignés :

a) vérifier la conformité, avec le programme, d'une unité reconnue ou souhaitant l'être en effectuant des examens, des observations, des vérifications, des analyses, des évaluations, des études ou des inspections, et notamment ce qui suit :

(i) déterminer si le manuel d'unité envoyé à l'organisme de vérification est conforme aux exigences du programme,

(ii) déterminer si l'unité a fait parvenir un manuel d'unité, daté et signé par un représentant d'unité  :

(A) au moment où elle a entamé des démarches pour être reconnue dans le cadre du programme,

(B) au moment où une modification doit ou devrait être apportée aux renseignements que contient le manuel d'unité,

(C) au moment où se produit dans les activités de l'unité un changement qui requiert une modification des renseignements contenus dans le manuel d'unité,

(D) à tout autre moment opportun dans le cadre du programme,

(iii) avoir avec des représentants d'unités autant d'entrevues qu'ils estiment nécessaires à l'exercice de leurs attributions,

(iv) vérifier le système de l'unité en fonction du programme autorisé,

(v) étudier les registres qu'il incombe à l'unité de tenir dans le cadre du programme afin de déterminer si ces registres reflètent avec précision les activités journalières de l'unité,

(vi) recueillir des échantillons de produit pour les examiner plus à fond afin de déterminer si les limites critiques sont respectées;

b) évaluer si l'unité remplit les exigences du programme en fonction des résultats de la vérification que vise l'alinéa a) et fournir à l'organisme de vérification un rapport exhaustif et précis sur la vérification et l'évaluation;

c) envoyer à l'unité une demande de mesures correctives à l'égard de toute non-conformité relevée à la suite de la vérification;

d) lorsqu'une demande de mesures correctives est présentée, obtenir de l'unité un plan de mesures correctives, daté et signé par un représentant de l'unité et, si l'obtention d'un tel plan n'est pas possible, en informer l'organisme de vérification;

e) évaluer chaque plan de mesures correctives envoyé par une unité afin de déterminer s'il vient corriger la non-conformité et, dans le cas contraire, obtenir que l'unité modifie, de façon appropriée, son plan afin d'éliminer la non-conformité;

f) déterminer si l'unité exécute bien, dans le délai imparti par l'organisme de vérification, chaque plan de mesures correctives qu'elle a présenté et, dans le cas contraire, en informer l'organisme de vérification;

g) envoyer tous les documents finaux, notamment les rapports de vérification, les demandes de mesures correctives et les plans de mesures correctives à l'organisme de vérification au plus tard 24 heures après qu'ils ont été achevés ou reçus;

h) si leur désignation ou leur accréditation à l'égard du programme est annulée ou suspendue, transmettre sans délai à l'organisme de vérification tous les registres se rapportant aux unités vérifiées;

i) s'ils font l'objet d'une vérification par un inspecteur, transmettre sans délai à ce dernier un plan de mesures correctives à l'égard de toute non-conformité relevée au cours de la vérification;

j) s'assurer qu'il soit donné suite aux demandes de mesures correctives faites par un inspecteur, dans le délai imparti et selon ce que l'inspecteur estime acceptable;

k) exercer toute autre attribution qu'indique l'organisme de vérification du programme pour l'application de celui-ci;

l) exercer les fonctions que prévoient les alinéas a) à k) en faisant preuve de compétence et de professionnalisme et en observant les normes du programme.

6(2)   A designated auditor

(a) shall impartially carry out his or her duties and functions as a auditor;

(b) without limiting the generality of clause (a), shall not carry out his or her duties and functions as auditor in relation to a unit

(i) in which, or in the primary livestock product of which, a family member of the auditor has a direct or indirect ownership or other financial interest,

(ii) to or for which the auditor, a professional or business partner of the auditor, or the auditor's employer provides

(A) professional or other services on a fee-for-service basis, or

(B) products in exchange for benefits of any kind, or

(iii) with the owner or manager of which the auditor has a business or financial relationship other than as an auditor; and

(c) shall not carry out his or her functions and duties as an auditor in relation to an authorized program while

(i) his or her designation, or accreditation, in relation to that program is suspended or cancelled, or

(ii) he or she does not have insurance coverage that meets the requirements of clause 4(f).

6(2)   Les vérificateurs désignés :

a) exercent leurs attributions de façon impartiale;

b) sans que soit limitée la portée générale de l'alinéa a), n'exercent pas leurs attributions à l'égard d'une unité :

(i)  lorsqu'un membre de leur famille a un droit de propriété direct ou indirect ou un autre intérêt financier dans cette unité ou dans le produit primaire de la ferme de cette unité,

(ii) à laquelle ou pour laquelle les vérificateurs, l'un de leurs associés professionnels ou commerciaux, ou leur employeur fournissent :

(A) des services professionnels ou autres contre rémunération à l'acte,

(B) des produits en contrepartie de bénéfices quelconques,

(iii) lorsqu'ils sont liés, commercialement ou financièrement, avec le propriétaire ou le gestionnaire de l'unité autrement qu'à titre de vérificateur;

c) n'exercent pas leurs attributions dans le cadre d'un programme autorisé si, selon le cas :

(i) leur désignation ou leur accréditation à titre de vérificateur, à l'égard du programme, est suspendue ou annulée,

(ii) la protection offerte par leur assureur n'est pas conforme aux exigences de l'alinéa (4)f).

6(3)   Clause 6(b) does not apply to an auditor who is a member in good standing of a self-governing professional organization that has a code of professional ethics that is acceptable to the director.

6(3)   L'alinéa 6b) ne s'applique pas aux vérificateurs qui sont membres en règle d'un organisme professionnel autogéré ayant un code de déontologie que le directeur estime acceptable.

Additional duties of inspectors

7   For the purposes of section 9 of the Act, an inspector has the following duties in relation to an authorized program:

(a) to audit the compliance status of the auditing organization by doing the following or any other examination, observation, audit, analysis, evaluation, study or verification under the program:

(i) determining if the auditing organization is in compliance with section 3,

(ii) interviewing as many auditing organization representatives as the inspector considers necessary to effectively carry out his or her duties and functions as an inspector,

(iii) examining and studying the auditing organization's records in relation to the program to determine if the records are in accordance with the requirements of the program and this regulation;

(b) to assess the compliance of the auditing organization with the requirements of the program on the basis of the results of the audit referred to in clause (a) and to provide the director with a complete and accurate report on the audit and assessment;

(c) to notify each unit recognized by the auditing organization if the auditing organization ceases to be authorized to administer the on-farm food safety program in relation to which the unit was recognized;

(d) to notify each designated auditor accredited by the auditing organization if the auditing organization ceases to be authorized to administer the on-farm food safety program in relation to which the auditor was accredited and designated;

(e) to issue a corrective action request to the auditing organization in relation to any non-conformity identified as a result of an audit of the auditing organization;

(f)  where a corrective action request is issued to an auditing organization, to obtain a corrective action plan from the auditing organization and, if the inspector is unable to obtain a plan, to advise the director of that failure;

(g) to assess each corrective action plan received from the auditing organization and determine whether the plan resolves the organization's non-conformity and, if the plan is deficient, to obtain an appropriately amended plan from the organization that will have the effect of resolving the non-conformity;

(h) to determine whether the auditing organization fully executes each corrective action plan it submits within the time required by the director and, where the organization fails to do so, to advise the director of that failure;

(i) to audit the compliance status of each auditor designated and accredited in relation to the program by doing any of the following or any other examination, observation, audit, analysis, evaluation, study or verification under the program:

(i) determining if the unit manuals of units audited by the auditor are in compliance with the program,

(ii) interviewing the auditor,

(iii) conducting an on-site audit of a number of units, determined by the director, audited by the auditor in the previous year, to determine if the unit manuals, audit reports, corrective action requests and corrective action plans submitted by the auditor in relation to those units accurately reflect the daily operations of the units and the auditor's activities, by doing the following or any other examination, observation, audit, analysis, evaluation, study, or verification under the program:

(A) interviewing as many unit representatives as the inspector considers necessary to carry out his or her duties and functions as inspector,

(B) auditing the system of each unit in relation to the authorized program,

(C) examining and studying the records that the units are required to keep under the program to determine if the records accurately reflect the daily operations of the units,

(D) collecting product samples for further investigation in order to determine if critical limits are being met,

(E) determining if the bio-security protocols of the units are being followed;

(j) to assess the compliance of each auditor with the requirements of the program on the basis of the results of the audit referred to in clause (i) and to provide the auditing organization with a complete and accurate report on the audit and assessment;

(k) to issue a corrective action request to an auditor in relation to any non-conformity identified as a result of an audit of the auditor;

(l) where a corrective action request is issued, to obtain a corrective action plan from the auditor, dated and signed by the auditor, and, if the inspector is unable to obtain a plan, to advise the auditing organization and the director of that failure;

(m) to assess each corrective action plan received from an auditor and determine whether the plan resolves the auditor's non-conformity and, if the plan is deficient, to obtain an appropriately amended plan from the auditor that will have the effect of resolving the non-conformity;

(n) to determine whether an auditor fully executes each corrective action plan he or she submits within the time required and, where the auditor fails to do so, to advise the auditing organization and the director of that failure;

(o) to audit the compliance status of each auditor at least once per year;

(p) to provide a copy of the audit report and any corrective action request to the auditor being audited;

(q) to ensure all audit reports, corrective action requests and corrective action plans relating to auditors are sent to the auditing organization within 24 hours of their completion;

(r) to complete reports and records, and retain copies of those reports and records, as required under the program;

(s) to inform the director in the event that

(i) an auditor obstructs or attempts to obstruct the inspector in the performance of the inspector's duties and functions; or

(ii) it has been 13 months or more since the last audit of an auditor.

Obligations supplémentaires des inspecteurs

7   Pour l'application de l'article 9 de la Loi, les inspecteurs doivent, relativement à un programme autorisé :

a) vérifier la conformité de l'organisme de vérification en effectuant, en regard du programme, des examens, des observations, des vérifications, des analyses, des évaluations, des études ou des inspections, et notamment ce qui suit :

(i) déterminer si l'organisme de vérification remplit les exigences de l'article 3,

(ii) avoir avec des représentants d'organismes de vérification autant d'entrevues qu'ils estiment nécessaires à l'exercice de leurs attributions,

(iii) étudier les registres de l'organisme de vérification du programme afin de déterminer s'ils sont conformes aux exigences du programme et du présent règlement;

b) évaluer si l'organisme de vérification remplit les exigences du programme en fonction des résultats de la vérification que vise l'alinéa a) et fournir au directeur un rapport exhaustif et précis sur la vérification et l'évaluation;

c) aviser chaque unité reconnue par l'organisme de vérification lorsque celui-ci n'est plus autorisé à administrer le programme de salubrité des aliments à la ferme à l'égard duquel l'unité a été reconnue;

d) aviser chaque vérificateur désigné ayant été accrédité par l'organisme de vérification lorsque celui-ci n'est plus autorisé à administrer le programme de salubrité des aliments à la ferme pour lequel le vérificateur a été accrédité et désigné;

e) faire parvenir à l'organisme de vérification une demande de mesures correctives à l'égard de toute non-conformité relevée au cours d'une vérification effectuée au sein de l'organisme;

f) lorsqu'une demande de mesures correctives est envoyée à un organisme de vérification, obtenir de ce dernier un plan de mesures correctives et, si l'obtention d'un tel plan n'est pas possible, en informer le directeur;

g) évaluer chaque plan de mesures correctives envoyé par l'organisme de vérification afin de déterminer si le plan vient corriger la non-conformité de l'organisme et, dans le cas contraire, obtenir que l'organisme modifie, de façon appropriée, son plan afin d'éliminer la non-conformité;

h) déterminer si l'organisme de vérification exécute bien, dans le délai imparti par le directeur, chaque plan de mesures correctives présenté et, dans le cas contraire, en informer le directeur;

i) vérifier que chaque vérificateur désigné et accrédité se conforme au programme en effectuant des examens, des observations, des vérifications, des analyses, des évaluations, des études ou des inspections, et notamment ce qui suit :

(i) déterminer si les manuels d'unité des unités vérifiées sont conformes aux exigences du programme,

(ii) avoir des entrevues avec les vérificateurs,

(iii) procéder à la vérification sur place d'un certain nombre d'unités, indiquées par le directeur et vérifiées par un vérificateur l'année précédente, afin de déterminer si les manuels d'unité, les rapports de vérification, les demandes de mesures correctives ainsi que les plans de mesures correctives remis par le vérificateur à l'égard de ces unités reflètent avec précision les activités journalières des unités ainsi que les activités du vérificateur, en effectuant des examens, des observations, des vérifications, des analyses, des évaluations, des études ou des inspections, et notamment ce qui suit :

(A) avoir avec des représentants d'unités autant d'entrevues qu'ils estiment nécessaires à l'exercice de leurs attributions,

(B) vérifier le système de chaque unité en fonction du programme autorisé,

(C) étudier les registres qu'il incombe aux unités de tenir dans le cadre du programme afin de déterminer si ces registres reflètent avec précision les activités journalières des unités,

(D) recueillir des échantillons de produit pour la poursuite de l'enquête afin de déterminer si les limites critiques sont respectées,

(E) déterminer si les protocoles de biosécurité des unités sont respectés;

j) évaluer si les vérificateurs remplissent les exigences du programme en fonction des résultats de la vérification que vise l'alinéa i) et fournir à l'organisme de vérification un rapport exhaustif et précis sur la vérification et l'évaluation;

k) faire parvenir, à un vérificateur, une demande de mesures correctives se rapportant à une non-conformité relevée au cours d'une vérification effectuée à l'endroit du vérificateur;

l) lorsqu'une demande de mesures correctives est envoyée, obtenir du vérificateur un plan de mesures correctives, que celui-ci aura daté et signé et, si l'obtention d'un tel plan n'est pas possible, en informer l'organisme de vérification ainsi que le directeur;

m) évaluer chaque plan de mesures correctives envoyé par un vérificateur afin de déterminer si le plan vient corriger la non-conformité et, dans le cas contraire, obtenir que le vérificateur modifie, d'une manière appropriée, son plan afin d'éliminer la non-conformité;

n) déterminer si le vérificateur exécute, dans le délai imparti, chaque plan de mesures correctives présenté et, dans le cas contraire, en informer l'organisme de vérification ainsi que le directeur;

o) vérifier, au moins une fois par année, que chaque vérificateur se conforme aux exigences qui lui sont imposées;

p) transmettre au vérificateur faisant l'objet d'une vérification une copie du rapport de vérification ainsi que de la demande de mesures correctives;

q) s'assurer que tous les rapports de vérification, toutes les demandes de mesures correctives et tous les plans de mesures correctives se rapportant au vérificateur soient envoyés à l'organisme de vérification au plus tard 24 heures après qu'ils ont été achevés;

r) établir des rapports et tenir des registres et en conserver des copies conformément à ce que prévoit le programme;

s) informer le directeur lorsque l'un des cas suivants se présentent :

(i) un vérificateur entrave ou tente d'entraver leur travail d'inspection,

(ii) au moins 13 mois se sont écoulés depuis qu'un vérificateur a fait l'objet d'une vérification.

Sharing of information

8   When the director believes on reasonable grounds that sharing information will promote the safety and integrity of primary livestock products, the director may share information about an audit, examination, observation, analysis, evaluation, study or verification of a unit, designated auditor, auditing organization or authorized program with one or more of the following:

(a) another department or agency of the Government of Manitoba;

(b) another government, including a municipality;

(c) an agency of another government;

(d) an auditing organization;

(e) an organization that represents the interests of producers;

(f) a person, organization or entity.

Divulgation de renseignements

8   Le directeur peut, s'il a des motifs raisonnables de croire que la divulgation de renseignements va favoriser la salubrité et l'intégrité des produits primaires de la ferme, faire part à l'une ou à plusieurs des entités mentionnées ci-dessous de renseignements ayant trait à la vérification, à l'examen, à l'observation, à l'analyse, à l'évaluation ou à l'étude d'une unité, d'un vérificateur désigné, d'un organisme de vérification ou d'un programme autorisé :

a) un ministère ou un organisme du gouvernement du Manitoba;

b) un gouvernement, y compris une municipalité;

c) un organisme d'un autre gouvernement;

d) un organisme de vérification;

e) un organisme qui défend les intérêts des producteurs;

f) toute personne, autre organisme ou entité.

February 27, 2003Minister of Agriculture and Food/

27 février 2003La ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation,

Rosann Wowchuk